• Une nouvelle vidéo pour The Killers

    Killers.jpgLes Killers seront de retour le 12 novembre avec un premier "Best of" à l'occasion des dix ans du groupe. Un nouveau titre, "Shot At The Night", produit par M83, se trouvera sur le tracklisting. Le clip vient d'être dévoiler. A voir ci dessous.


  • Le deuxième album d'Anna Calvi en écoute

    Calvi.jpgUne semaine avant sa sortie, One Breath, le deuxième album d'Anna Calvi, est déjà en écoute sur Deezer.

    Pour l'entendre, il vous suffit de cliquer ici !

  • Trois inédits du nouveau Arcade Fire à écouter

    arcade_jpg-large.jpgCe samedi, Arcade Fire était sur le plateau du célèbre show US "Saturday Night Live" pour donner le coup d'envoi de sa 39e saison. Pour l'occasion, le groupe a joué deux morceaux de son nouvel album, à paraître le 28 octobre: "Afterlife" et "Reflektor". 

    Mais ce n'est pas tout. Dans la foulée, nos Canadiens préférés ont donné un concert, apparemment dans un petit club, et celui-ci a été en partie filmé ... par le réalisateur Roman Coppola (fils de Francis Ford et frère de Sofia). La vidéo a été mise en ligne ce dimanche soir. Outre trois morceaux inédits ( "Here Comes the Night Time",  "We Exist" et "Normal Person"), on peut y voir une kyrielle de "guests": Bono, Ben Stiller, Michael Cera, James Franco, ou Zach Galifianakis. A voir ci dessous.


  • MGMT: si barré, si Barrett, Syd Barrett...

    Et si MGMT était tout simplement le meilleur groupe contemporain? Vendredi soir, les Américains les plus barrés du moment, ont livré un concert de toute beauté à l'Ancienne Belgique. Andrew VanWyngardern et Ben Goldwasser ont toujours tout fait à l'envers. En 2005, ils débarquaient avec "Oracular Spectacular" et sa ribambelle de tubes radiophoniques ("Kids", "Electric Feel", "Time to Pretend"). Ils auraient pu poursuivre dans cette veine, remplir les stades et très vite mal tourner. A la place, ils ont opté pour le virage opposé. De plus en plus psyché, de plus en plus beau, de plus en plus profond. Tout l'inverse d'un Mercury Rev par exemple. "Congratulations" était déstabilisant, voire... stupéfiant. "MGMT", sorti il y a une dizaine de jours, l'est tout autant. Cet album est à MGMT ce que "Kid A" était à Radiohead: un contre-pied agaçant de talent. Vendredi, quand ils ont lancé les hostilités MGMT.jpgavec "Flash Delirium" et "Time to Pretend", on a vite compris que ce serait un très grand moment. L'écran géant balance des images distordues d'aliens et de colonnes doriques, un drone survole l'assemblée. Le groupe déstructure ses morceaux. On apprend à découvrir un "Kids" moins potache que d'habitude, une ligne de basse funky transforme "Electric Feel". "Weekend Wars" et "Siberian Breaks" nous achèvent, tandis que les nouveaux morceaux se marient parfaitement avec l'ensemble. De là haut, Syd Barrett aurait certainement apprécié...

    < Christophe Van Impe

  • Jack Bugg donne un avant-goût de son nouvel album

    jake2.jpgMoins d'un an après la sortie d'un premier album qui a fait sensation, Jack Bugg sera de retour avec un deuxième disque le 18 novembre. Celui-ci s'appellera Shangri La.

    Le jeune Anglais a présenté ce lundi sur la BBC son premier single, "What Doesn't Kill You". Ce dernier est dispo sur iTunes à partir de ce mardi. Et en écoute ci dessous évidemment. 


  • Amalfi, le single qui marque le retour de Hooverphonic

    HOOVERPHONIC_Amalfi_single_cover.jpgHooverphonic travaille actuellement à un nouvel album. Selon sa tête pensante, Alex Callier, il devrait paraître dans quelques semaines. Histoire de patienter, le groupe a mis en écoute un premier single. Il s'appelle "Amalfi". 


  • "When the night is over", le nouveau The Magician, sort ce lundi

    THE-MAGICIAN---WHEN-THE-NIGHT-IS-OVER--NEW-SINGLE-TRACK.jpgLe célèbre DJ belge The Magician sort ce lundi son nouveau single, le premier à paraître sur le sélect label Parlophone. Le morceau s'appelle "When the night is over" et comprend la voix du chanteur des Newtimers, un groupe suédois.

    Cette chanson figurera sur son nouveau EP, qui sortira le 4 novembre. 


  • Un triple live de Kanye West chez Jools Holland

    later-Jools-Holland.jpgKanye West était en fin de semaine sur le plateau de l'émission "Later ... With Jools Holland" sur les ondes de la BBC. Avec au menu trois titres en live : "New Slaves", "Blood on the Leaves" et "Bound 2". Trois morceaux tirés de Yeezus, son excellent dernier album. 




  • Veence Hanao, la rappeur qui ose dire "je t'aime"...

    Quatre mois après un passage très remarqué aux Nuits et une prestation épique au BSF (tout juste sorti de l'hosto, suite à une intoxication aux raisons secs quelques heures auparavant...), Veence Hanao était de retour au Bota, cette fois en tête d'affiche de la Nuit du Soir. Si Veence avait fait de la variété, il aurait certainement eu la plume d'un Bashung. S'il avait été écrivain, le spleen de Baudelaire lui aurait été comme un gant. Mais voilà, Vince fait du hip-hop et a tout simplement sorti le plus bel album belge de ces derniers mois. Jeudi, malgré l'heure tardive et à la veille d'une prestation hors-frontières à Metz, il a assuré avec une clasVeence.jpgse folle. "Chasse et Pêche", "Mickey Mouse" "Kick, Snare, Bien" ou "Faut bien qu'ils brillent" sont des petits bijoux d'écriture noire et introspective. Et même quand, batte de base-ball à la main, il parle de "violence", il arrive à le faire à des années-lumière des clichés inhérents au rap. Et si en plus, il parvient même à placer, par-ci par là, un "je t'aime" bien envoyé, sur un flow parfait... Classe, rien de plus.

    < Christophe Van Impe

  • Quels sont les albums de cette rentrée musicale? Découvrez notre Top 5

    A la rentrée, comme dans le domaine de l'édition, les nouveautés musicales foisonnent. De quoi ne plus savoir quoi écouter. C'est pourquoi, nous vous livrons notre Top 5 ... de ces premières semaines.

    On reviendra plus tard avec les révélations de ce début de rentrée mais aussi sur les nouveaux albums de Drake, Mazzy Star, Agnes Obel ou encore Arcade Fire.  

    Arctic-Monkeys-AM.jpgArctic Monkeys – AM

    Chose finalement très rare, les Arctic Monkeys semblent s’améliorer d'album en album. Et quand on connaît le niveau qu’atteignait déjà leur premier opus, Whatever People Say I Am, That’s What I’M Not paru en 2006, tout est dit. Sur ce cinquième disque,  Alex Turner et ses boys montrent qu’ils ont bien grandi. Le rock brut des débuts a fait place à une musique beaucoup plus riche en influences. LE must de cette rentrée.

     

    Janelle Monae – The Electric Ladyjanelle-monae-the-electric-lady-lp-artwork-lead.jpeg

    En 2010, la jeune chanteuse soul d’Atlanta  surprenait tout le monde avec un premier disque, The ArchAndroid, qui était sans conteste dans les meilleurs de l’année.  

    Trois ans plus tard, elle nous revient avec un disque qu’on attendait, avouons le, un peu fébrilement, tant on a vu d’artistes se vautrer avec leur deuxième album. Mais ici, il n’en est rien. The Electric Lady est un grand disque brassant soul, hip-hop, funk, électro, guitare électrique, …

     

    Everest.jpgGirls in Hawaii – Everest

    Pour leur retour, les Brainois signent une oeuvre sombre et mélancolique … juste magnifique.  On y perçoit l’hommage que les membres du groupe ont voulu rendre à Denis (Wielemans, le petit frère d’Antoine, un des deux chanteurs), son ancien batteur disparu en mai 2010. On ressent également de la tristesse. Forcément.

    Everest nous fait penser au meilleur de Grandaddy ou Sparklehorse. Et oui, rien que ça. 

     

    Franz Ferdinand -  Right Thoughts, righ Words, Right Action images.jpeg

    Si le groupe écossais a bien failli s’éteindre après leur précédent disque, Tonight (2009), il nous revient avec … son meilleur album depuis celui qui nous les avait fait découvrir en 2004 (où on retrouvait notamment "Take Me Out" ou "Jacqueline").  Avec des vrais tubes certifiés pour faire danser et sauter le public. 

     
     


    MGMT – MGMT arctic monkeys,am,janelle monáe,the electric lady,girls in hawaii,everest,franz ferdinand,right thoughts right words right action,mgmt

    Le groupe de Brooklyn a tout fait à l’envers et cela le rend forcément un peu fascinant. Le duo a commencé, en 2008, avec son album le plus commercial (un Oracular Spectacular bourré de tubes à l’image des morceaux "Time to Pretend" ou "Kids"), avant de faire des choses de plus en plus barrées. Ce MGMT est un trip psyché d’une quarantaine de minutes qui n’est pas forcément à mettre entre toutes les oreilles. Mais si vous rentrez dedans, vous n’oublierez pas ce voyage de sitôt. 

    Par Julien Carette