Cloé et Lylac, tout en délicatesse

C'est dans une Orangerie en configuration assise et donc plus feutrée que de coutume que, jeudi soir, Cloé (désormais sans le Trèfle) présentait son nouvel album "D'une nuit à une autre". On s'attendait à un moment presque d'intimité, et ce fut le cas. A commencer par la première partie, assurée avec beaucoup de talent et de délicatesse par Lylac, révélation des dernières Francos de Spa. Lui, c'est Amaury Massion. Il est Bruxellois, fan de Nina Simone, de Jeff Buckley, de Radiohead et de dEUS et imprégné comme un buvard de ses voyages aux quatre coins de la planète, notamment en Asie du sud-est et en Amérique Centrale. Elle, c'est Thècle Joussaud. Elle est Française (d'origine picarde, mais passée par Paris), possède une formation Lylac.jpgclassique mais a vite pris ses jambes à son cou pour se diriger vers le rock en collaborant notamment avec Debout sur le Zinc et Oldelaf. Lui est au chant et à la guitare, les pieds posés sur une caisse de pinard. Elle est au violoncelle. Et ça donne une alchimie incroyable. "Quand on n'est que deux, on ne peut pas se cacher derrière des artifices. Mais c'est un choix délibéré", nous confie Amaury. Leurs compositions sont belles et touchantes. Et quand ils reprennent "Lilac wine", dont ils se sont inspirés pour le nom du groupe, on en oublierait presque que l'originale est de Nina Simone, tant le mimétisme avec Jeff Buckley est troublant. C'était le quatrième passage de Lylac dans les salles du Botanique, on espère de tout coeur les voir pour la première fois aux Nuits.

"Je suis restée pendant deux ans dans ma grotte. Maintenant, je peux reprendre une vie sociale". Ne l'appelez plus Cloé du Trèfle, mais simplement Cloé. Elle revient avec un nouvel album-concept fascinant, sur le thème de l'exil. Sur lequel il y a des chansons, mais pas que ça. On y retrouve aussi des enregistrements radiophoniques. Une démarche presque documentaire, qui raconte la dernière journée de quelqu'un qui a décidé de partir sur un autre continent, pour une durée indéterminée. Le doute, la crainte, l'espoir et l'amour: tous les sentiments sont présents et s'entremêlent. On se balade, pour quelques heures encore, dans les ruelles de la capitale et sur la place De Brouckère. On y rencontre notamment un attachant épicier (dont les proches étaient dans la salle jeudi). "Il y a des gens qu'on côtoie tous les jours sans se douter qu'ils ont de histoires ou des modes de vie incroyable. J'ai voulu leur donner le micro. J'ai toujours été fascinée par ceux qui, à un moment, décident de tout Cloé.jpglarguer et de quitter leurs repères", explique-t-elle. On suit même les péripéties d'un bouquet de fleurs, qui ne sait plus trop bien où il va et pourquoi. Multi-instrumentiste, elle passe d'un instrument à l'autre. Mais c'est au piano qu'on la préfère quand, à la manière d'An Pierlé, elle arrive à nous arracher des frissons. C'est le cas en fin de concert sur "Instant flou", issu de "Sapristi", qui reste incontestablement un de ses plus beaux morceaux. L'album trouve son épilogue sur le magnifique "L'air semble déjà différent". "Ca tangue un peu ce soir, mais je garde le cap", susurre-t-elle. Pour nous aussi, jeudi soir, ça tanguait...

La setlist de Lylac: 1. "Time si on our side", 2. "What's going on", 3. "Maybe", 4. "Lilac wine" (reprise de Nina Simone), 5. "Spanish parade", 6. "The end of the road", 7. "How the story goes" et 8. "I forget who I am" (inédit).

Lylac sera en concert au WHalll (salle Fabry) de Woluwé-St-Pierre le 14 novembre. Des dates sont également prévues à Bouillon, Remicourt, Silly, Morlanwez, Theux et Chênée. En janvier, Amaury sortira par ailleurs un album avec "MY TVis DEAD", son autre projet, plus rock. La reprise de "Strange fruit" de Billie Holiday figure sur la dernière compil de Francis Zégut.

La setlist de Cloé: 1. "L'appel", 2. "L'esquisse", 3. "Plus qu'une aurore", 4. "Je pars", 5. "Lisa", 6. "Descendance", 7. "Mesdames, messieurs", 8. "Le doute", 9. "Biographie d'un bouquet de fleurs", 10. "Chanchan", 11. "Même longitude mais bien plus au Nord, 12. "Le musée", 13. Avez-vous rencontré quelqu'un?", 14. "L'effeuilleuse", 15. "L'air semble déjà différent", 16. "L'épicier", 17. "Instant flou" et 18. "L'amour et la folie".

< Christophe Van Impe

Les commentaires sont fermés.