BirdPen, comme à la grande période d'Archive

 

Birdpen4.jpg

Plein comme un oeuf, le Witloof Bar ressemblait à nouveau à un sauna samedi soir. Il était d'ailleurs déjà fort bien rempli pour Blue Velvet, les Liégeois qui assuraient la première partie. Même si lebirdpen1.jpg nom du groupe  fait référence au chef d'oeuvre de David Lynch, pas d'ambiance à la Angelo Badalamenti au programme. Mais plutôt un folk rock acoustique des plus plaisants, distillé pour une fois dans une configuration acoustique. Le chanteur, une "fiotte à papa" tout tatoué si on en croit sa casquette, était en tout cas heureux comme un gamin face à l'accueil du public. "Achetez notre album au stand merchandising, on en a besoin pour payer le train du retour jusque Liège", rigolait-il avant de laisser la place à la tête d'affiche de la soirée. 
Après plusieurs dates en Allemagne notamment, Birdpen en terminait avec sa tournée à Bruxelles. Et les Anglais ne pouvaient évidemment choisir meilleur cadre que cette salle délicieusement voutée dans les caves du Botanique. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, BirdPen c'est le groupe de Dave Penney, chanteur d'Archive depuis 2004 et l'album "Lights". L'univers est d'ailleurs sensiblement le même. Le gars a ingurgité du Pink Floyd au biberon, et on est en plein dans l'atmosphérique, l'intimiste et l'introspectif. Comme quand il se vide les tripes sur "Again" avec Archive, il chante comme si sa vie en dépendait. "Nature Regulate", Birdpen2.jpg"Off", "Cold Blood" et "Only The Names Change" nous flanquent des frissons comme à la grande époque de "You All Look The Same To Me" et "Noise". Ce qui peut paraître paradoxal dans la mesure où, à l'époque, Craig Walker ne lui avait pas encore laissé le micro. Et au final, on a même envie de dire qu'on préfère désormais BirdPen aux dernières sorties un peu malheureuses et scabreuses d'Archive...
 
La setlist: 1. "Saver Destroyer", 2. "No Escape", 3. "Admiral Red", 4. "Nature Regulate", 5. "The Bridge", 6. "Alive", 7. "They Are Coming To Take You Away", 8. "Off", 9. "Only The Names Change", 10. "Cold Blood" et 11. "Missing Sun".
 
< Christophe Van Impe

Les commentaires sont fermés.