• Les nominés des MIAs 2014

    Vingt-quatre heures avant la triste nouvelle du décès de Luc De Vos était dévoilée la liste des nominés des MIAs 2014, la récompense musicale la plus médiatisée au Nord du pays. Les "Music Industry Awards", plus communément connus sous son acronyme en référence à la chanson de Gorki, sont organisés en collaboration avec la VRT. Voici les principales catégories ainsi que le lien vers le site internet, ce dernier ayant néanmoins signalés que "la campagne autour des MIAs 2014 était suspendue en mémoire de Luc De Vos". La huitième cérémonie, qui rendra certainement un vibrant hommage au chanteur disparu, se déroulera le 8 janvier prochain. >Ph.S.

    Nominations - Public

    Alternative: Intergalactic Lovers, Oscar And The Wolf, The Sore Losers, Triggerfinger
    Pop: Hooverphonic, Milow, Novastar, Stromae
    Dance: Dimitri Vegas & Like Mike, Magnus, Netsky, The Subs
    Révélation: Kenji Minogue, Oscar And The Wolf, Stoomboot, The Sore Losers
    Groupe: Arsenal, Intergalactic Lovers, Oscar And The Wolf, Triggerfinger
    Artiste masculin: Admiral Freebee, Bart Peeters, Gabriel Rios, Stromae
    Artiste féminine: Hannelore Bedert, Lady Linn, Natalia, Selah Sue

    Nominations - Secteur musical

    Live act: Admiral Freebee, Gabriel Rios, Stromae, Triggerfinger
    Videoclip: Magnus "Singing man", Oscar And The Wolf "Strange entity", Stromae "Ta fête", Kenji Minogue "Veranda
    Album: Oscar And The Wolf "Entity", Intergalactic Lovers "Little heavy burdens", Admiral Freebee "The great scam", Gabriel Rios "This Marauder's midnight"

    Site internet: mias.een.be

  • Le chanteur Luc De Vos (Gorki) n'est plus

    Triste nouvelle apparue en fin d'après-midi sur le site internet du "Nieuwsblad" et relayée par les rédactions du pays entier: le chanteur Luc De Vos est décédé à l'âge de 52 ans à proximité de son domicile gantois dans des circonstances encore inconnues. Connu aussi bien par son vrai nom que par celui de son groupe Gorki (qui s'écrivait avec un "y" à sa création), il était également écrivain et un bon client des différents médias. Sa cote de popularité à grimpé au fur et à mesure que son tube "Mia" se frayait un chemin vers tous les hit-parades de fin d'année. Un titre calme dans la longue discographie de ce rockeur dans l'âme dont l'humour et le côté "terre à terre" faisaient son charme. "We zijn zo jong" chantait ce fier représentant de la musique "in het Nederlands" qui vient de nous quitter... veel te jong. >Ph.S.




  • Le Botanique en état de siège pour Joey Bada$$

    Il est 18h45. Le visage masqué par une écharpe au motif de tête de mort et emmitouflé sous une capuche, Joey Bada$$ fait les 400 pas rue Royale. Le concert est sold out depuis plusieurs semaines. A quelques mètres de lui, des tickets s'arrachent à prix d'or au marché noir. Des fans, venus d'Angleterre, mettent trois fois le prix sans réfléchir une seconde. Le Bota est en état de siège. Sur la terrasse, le service de sécurité est en plein briefing. Un premier contrôle a lieu dès l'entrée du bâtiment, comme lors des Nuits. Et avant de pénétrer dans la salle, il faut carrément passer à une fouille corporelle. Même lors de la venue de Prince en juin, on n'avait pas connu ça. C'est que le gaillard de 19 ans, tout droit venu de 1604976_10152862081338485_9125494891235540771_n.jpgNew York, est considéré comme un des nouveaux petits prodiges de la scène hop hop US. Dans la salle, les vigiles entament une chasse (plutôt bonne) aux fumées suspectes.

    Quand il arrive sur scène, Joey n'a toujours pas quitté sa capuche. L'accueil est torride, comme rarement vu à l'Orangerie. Il chauffe le public à fond la caisse. Et le ton monte encore un peu plus lorsqu'il est rejoint sur scène par son comparse Kirk Knight, donnant une impression de Run DMC plus actuel à l'ensemble. Les morceaux de ses mix tapes sont passés au hachoir. Un petit moment d'émotion tout de même sur la fin lorsque, comme pour montrer qu'il n'est pas qu'une machine, Joey rend un vibrant hommage à Capital STEEZ, son pote (du collectif Progressive Era), qui s'est suicidé en 2012. Le public se calme et lève les mains au ciel. Tout s'est bien passé, les vigiles peuvent être rassurés...

    > Christophe Van Impe

  • Florence and The Machine et ... Royal Blood seront aussi à Rock Werchter

    Rock Werchter 2014.jpgRock Werchter a annoncé ce jeudi matin un cinquième nom pour son édition 2015: Florence and The Machine.

    Et cette après-midi, Herman Schueremans, le boss du festival, a glissé sur l'antenne de Studio Brussel que les Anglais de Royal Blood seraient également de la fête. 

    Les quatre premiers annoncés étaient : Muse, Foo Fighters, Pharrell Williams et Alt-J. 

  • Muse et Alt-J au Rock-A-Field

    10801580_10152453190011921_6818675332069180622_n.jpgLes organisateurs de la salle de l'Atelier (Luxembourg) viennent d'annoncer les noms pour l'édition 2015 de leur festival estival, le Rock-A-Field. Et il y a déjà du très lourd puisque Muse et Alt-J seront notamment au programme. 

    Les autres noms révélés: Boys Noize, Rise Against, Eagles of Death Metal, BRNS, Kraftklub, Kontra K, Talisco et Charlotte.

    Le Rock-A-Field se tiendra du 3 au 5 juillet. 

  • Godspeed You! Black Emperor, Hindi Zahra, The Do, ... aux Nuits Botanique

    logoBotanique.jpg

    En 2015, les Nuits Botanique se dérouleront du 29 avril au 19 mai.

    Les premiers noms ont été dévoilés:  Godspeed You! Black Emperor (Cirque Royal, le 29/04), Roscoe (Rotonde, le 11/05), Great Mountain Fier (Orangerie, le 12/05), Hindi Zahra (Chapiteau, le 14/05), The Do (Chapiteau, le 15/05) et Not Here Not Now (Grand Salon, le 19/05).

  • Julien Doré, Korn, Rone, Isaac Delusion et Soprano à la Rockhal

    rockhalLa salle de la Rockhal (située à Esch-sur-Alzette au Grand-Duché de Luxembourg, à un jet de pierre d'Arlon) a annoncé ces derniers jours la confirmation de plusieurs concerts pour 2015:

    > Julien Doré: un an après son concert innoubiable à la Philharmonie de Luxembourg, Julien Doré est de retour au Luxembourg. Rendez-vous à la Rockhal le 26 février. 

    > Korn: faut-il encore présenter Korn, le groupe métal américain emblématique des années 90 mené par Jonathan Davis? Il sera de retour au Grand-Duché le 4 février prochain. 

    > Rone: l'un des fleurons de la nouvelle scène électro française sera de passage au Grand-Duché le 14 février prochain. Si votre Valentin(e) aime la musique électronique...

    > Isaac Delusion: un groupe pop français qui a livré l'un des albums les plus beaux et subtils de l'année sera dans la nouvelle salle, The Floor, le 21 janvier. Si vous voulez faire une belle découverte...

    > Soprano: le rappeur français sera de passage le ... 24 octobre 2015. Ouais, c'est dans près d'un an...

  • Première extrait en solo pour Will Butler (Arcade Fire)

    8530.jpg

    Ce week-end, nous vous parlions du fait que Will Butler, le chanteur-leader d'Arcade Fire, allait sortir un album solo. Il n'a pas fallu longtemps pour pouvoir entendre un extrait de ce que le Canadien propose, puisqu'en ce début de semaine, il a balancé le morceau "Take My Side" sur Soundcloud. Un morceau très très rock qu'on vous a posté juste ci dessous. 

  • Rock Werchter ajoute Pharrell Williams et Alt-J à ses têtes d'affiche

    1964990_10152739825565699_2847382761609545960_n.png

    Le festival numéro un de notre pays, Rock Werchter, a annoncé la présence du producteur aux doigts d'or, Pharrell Williams, et de l'un des groupes indie les plus populaires (malgré un deuxième album, This is All Yours, moins réussi que son prédécesseur): Alt-J. Deux noms qui s'ajoutent à ceux des Foo Fighters et de Muse, balancés voici quelques jours. 

    Pour rappel, Rock Werchter se déroulera cette année du jeudi 25 juin au dimanche 28 juin. Les tickets seront en vente à partir de ce samedi 29 novembre à 9h du matin...

  • Le post rock à l'honneur au Beursschouwburg

    image.jpg
    Le Beursschouwburg n'était pas 100% "TransAm-quille" ce samedi pour une soirée placée sous le signe du post rock. Le groupe américain, qui a sorti son huitième album "Volume X" cette année, est bien connu pour le caractère électrique de ses prestations. Et ça s'est vu.

    Un petit contre-temps nous a empêché de profiter pleinement du concert de Go March en ouverture, mais leur musique instrumentale lancinante virant du poppy au noisy a fait bouger des pieds et de la tête le public. Formé par trois musiciens ayant déjà bien mené leur barque dans d'autres projets (Arno, Broken Glass Heroes, Intergalactic Lovers, dont la chanteuse Lara était dans la salle, de même que des membres de Float Fall, fin de la parenthèse "Eh, mais c'est...!?"), le groupe basé à Anvers a montré ce à quoi allait ressembler sa première plaque prévue prochainement: du "krautrock" certes classique mais surtout (fort) efficace.

    Un trio remplace un autre sur scène avec l'arrivée de Trans Am. Dans la continuité, mais avec plus de bouteille et une voix métallique une chanson sur deux. "I want it all", c'est de qu'a dû se dire ce spectateur qui est monté torse nu sur scène juste après le nouveau "I'll never". Quelques secondes plus tard, un gros "pppprrrccchhhttt" sort des enceintes, le concert est interrompu.
    Le batteur Sebastian Tompson lève un shot de quelque chose en guise toast d'"interlude de cinq minutes" mais les problèmes persistent sous forme de bruits bizarroïdes. "The tuner is fucked, but let's continue, whooo!" et les morceaux entraînants de s'aligner, encore un peu plus rock 'n' roll qu'au début.

    A nouveau une belle soirée dans une salle très sympa (même si au quatrième étage sans ascenseur...) et aux membres super réactifs quand, par exemple, un spectateur semble avoir un peu trop forcé sur l'hydratation au houblon...

    >Philippe Sadre