Romano Nervoso, le rock all'arrabiata

2014 aura décidément  été une année riche en bonnes surprises pour le rock belge. Parmi les grosses cylindrées, il y a eu les tournées à rallonges de Girls in Hawaii et de MLCD. Pour les louper, il fallait vraiment être sur une autre planète. On a aussi eu droit à la claque de The Belgians, le projet noir-jaune-rouge d'Expérimental Tropic Blues Band, et au retour en grâce de Von Durden. Quelques jolies découvertes aussi avec Mountain Bike et Moaning Cities. Et puis cet ovni, que nous connaissions déjà, mais qui n'en finit pas de nous foutre la patate. On parle bien évidemment de Romano Nervoso.

Reprendre Christophe était visiblement dans l'air du temps. Christine Romano-Nervoso-Press-PicturesHD_pano.jpgand the Queens, la révélation de l'année, avait déjà fait très fort en invitant Kanye West sur "Les Paradis Perdus". Giacomo et sa bande ont également puisé dans le répertoire du dandy un peu vieilli et ont offert une version déglinguée et jouissive d'"Aline", rebaptisée "Maria" pour l'occasion. Un morceau qu'il a interprété de manière assez mémorable sur le plateau du "Dan Late Show" de la RTBF. Un très grand moment de télévision...

Mais ce n'est pas la seule perle de ce "Born to Boogie". Le Louviérois y fait honneur à ses racines transalpines. En écoutant "Vienni dallo zio" ou "Psychotico Blues", on a presque envie d'enfourcher une vespa pour aller faire la bringue à San Leone, la station balnéaire à deux pas de son village sicilien natal. Et puis surtout, cet album est une bombe incendiaire pour la scène. On a pu s'en rendre compte lors de le release party dans une Rotonde surpeuplée. Vivement la suite des festivités...

> Christophe Van Impe

Les commentaires sont fermés.