BSF (J7): comme des airs de carnaval sur la Place des Palais

The Ting Tings pour débuter la soirée sur la Place des Palais, c'est plutôt pas mal comme idée. Katie White en mini short et avec une casquette verte vissée sur la tête attire tous les regards. "Great DJ", "That's not my name" et "Shut up and let me go" sont parfaits en fond sonore pendant que nous nous rassasions tant que les stands de nourriture et de boissons sont encore accessibles de manière _C0X8434_1024.jpgraisonnable. C'est cool, ça passe plutôt bien, mais on se souvient malgré tout que tous ces morceaux étaient nichés sur le premier album du duo anglais. Et que depuis lors, et notamment le dernier album enregistré à... Ibiza, bin c'est plus trop ça. Quelques bons morceaux, mais pas mal de soupe donc. Logique sinon, c'est plutôt du côté du Pukkelpop qu'ils auraient été ce vendredi soir.

La réputation scénique de The Subs n'est par contre plus à démontrer. Tout en couleurs, les Gantois sont parvenus à _C3A0171_1024.jpgcommunier avec le public malgré une scène bien trop haute et trop éloignée de la foule. Le chanteur grimpe aux échafaudages avant de venir prendre un bain de foule. Et "The face of the planet" fait évidemment toujours son petit effet.

Vient enfin Basement Jaxx. Pour les trentenaires (ou vieux cons, c'est selon) que nous sommes, ça évoque évidemment les nineties. Cette époque où The Prodigy, les Chemical Brothers ou Underworld squattaient les têtes d'affiche des grands festivals d'été. Comment ça c'est encore le cas? Bin du côté de Basement Jaxx, on en a également encore sous la pédale. On a eu droit à un show très coloré avec des_C0X9141_1024.jpg chanteuses blacks changeant de costume toutes les cinq minutes, un guitariste déguisé en corbeau. Et cerise sur le gâteau, lors d'un "Where's your head at?" endiablé, la présence de cinq gorilles sur scène. Bref vendredi, le BSF, c'était un peu le carnaval de Rio mais c'était bien.

> Christophe Van Impe

> Photos de Denoual Coatleven

Les commentaires sont fermés.