• Electric Château sera à la Mercedes House le 8 septembre!

    La Mercedes House continue sa série de concerts. Après Antoine Chance et Noa Moon, ce sera au tour d'Electric Château d'investir le showroom de la place du Sablon. Si vous aimez le rock aristocratique et/ou lesElectric.jpg belles bagnoles, c'est pour vous. D'autant que l'entrée sera gratuite, à moins que vous ne souhaitiez combiner le concert avec un cocktail ou avec un repas trois services.

    Video  : https://www.youtube.com/watch?v=8_8g3Umatgo

  • "Rock And Roll Isn't Only Rock And Roll", un documentaire à ne pas louper

    Derrière le mot Rock (de l'imagerie populaire à son label commercial), Céline Charlier et Didier Gesquière aventurent leur caméra au plus près de la vie. Si cette musique est faite pour entraîner, dans le sens mettre en action, vers où peut-elle mener l'homme de ce siècle ?
    C'est à partir de cette réflexion que ce documentaire trouve son sens ; convoquer la parole pour exposer, bien au-delà d'un format musical, une attitude, une manière d'envisager l'existence. rock.jpg
    Pour comprendre ce que ce mot signifie encore aujourd'hui, nous avons rencontré des gens. Ils sont des passeurs. Nos témoins. Ils ne racontent pas l'histoire du rock. Ils racontent leur(s) histoire(s) avec le Rock... Comment ce mot est-il entré dans leur vie, ce qu'il a provoqué. Et provoque encore.
    Il est toujours question de révolution personnelle, de changement et de choix. Le rock est clairement leur moteur. La musique : une clé de contact qui produit l'étincelle.

    Après une sortie en salle au cinéma Aventure, et de multiples projections dans les Centres Culturels, Rock And Roll Isn't Only Rock And Roll sort sur les petits écrans. Dès la rentrée, il sera disponible dans le catalogue à la demande de VOO et diffusé le jeudi 17 septembre en clair à 21h sur Be Tv (d'autres diffusions sont prévues). Et pour ceux qui n'ont pas Be Tv, Rock And Roll Isn't Only Rock And Roll sort en DVD le 1er septembre dans toutes les grandes surfaces : Carrefour, Média Markt, Fnac, Traffic, Cook & Book, Art & Music, Juke-Box....


    Avec Daan, Arno, Louis Bertignac, Christophe, Vegas, Puggy, Johan Verminnen, Plastic Bertrand, Mademoiselle K, Alexandra Vassen, Chloé Lacan, Giacomo Panarisi, Eric Russon, Jacques de Pierpont, Lucas Racasse, Jo Dekmine, Christophe Willem, Chilly Pom Pom Pee, Jacques Duvall, Benjamin Schoos, Colline Hill, Mathilde Renault, Brune, François de Brigode, David Bartholomé, Jean-Marie De Brauwer, David Fox, Front 242, Mademoiselle Nineteen...

    https://vimeo.com/104592642

  • Le Ward'in Rock va égayer la rentrée!

     

    ward'in rock,bed rugs,intergalactic lovers,charlie winston,la smala,disiz,alaska gold rush,romano nervoso

     

    Le village de Wardin, situé sur le territoire de la commune de Bastogne, accueillera le week-end prochain la 19e édition de son festival. De quoi se replonger un peu dans l'insouciance malgré la rentrée.

    Les têtes d'affiches du vendredi sont plutôt rap (La Smala et Disiz) avec les Fatals Picards entre les deux, il fallait y penser! Le samedi, on vous conseille vivement d'arriver tôt pour profiter des compositions inspirées des Anversois de Bed Rugs. Plus tard sur l'affiche, on pointera Alaska Gold Rush et les toujours excellents, chacun dans leur genre, Romano Nervoso et Intergalactic Lovers. En soirée, Charlie Winston continue de faire son Guy Lemaire en visitant tous les recoins de la Belgique. Avec ou sans Saule? >Ph.S.

     

  • Foals reste au top avec "What Went Down"

    foals,what went downLe quatrième album de Foals était attendu, le voilà aujourd'hui dans les bacs. Une expression qui reste d'actualité vu l'annonce hier de l'augmentation des ventes de CD et de vinyls...

    Les "math-rockeurs" anglais ont densifié leur musique au film des albums, au point de devenir une valeur sûre de la scène indie. Les premières dates "de la tournée européenne (dont le 5 septembre au Den Atelier de Luxembourg) à venir quasi toutes "sold out", il faudra attendre une nouvelle fournée... Ou aller jusqu'en Amérique du Sud et en Australie... 

    Et cet album donc? On connaissait déjà quelques morceaux... "Mountains At My Gate", du Foals comme on l'aime, est un morceau sinueux et plutôt bien torché. "What Went Down" augurait une partie rock (un poil bourrine craignaient certains), "Snake Oil" semble déjà avoir fait ses preuves en live dans cette voie. Les atmosphères plus vaporeuses sont également au rendez-vous, avec notamment "Give It All". Retrouvez également ci-dessous le calme "London Thunder", balancé sur le net il y a quelques jours. > Ph.S.

  • Le nouvel album d'Adele devrait débarquer en novembre

    2d017a60.jpgCela fait des mois qu'on parle de la sortie du troisième album d'Adele, le successeur de 19 et du carton 21. Mais ici, il semble qu'une sortie se confirme pour ce mois de novembre. C'est du moins ce qu'annonce le magazine américain (souvent bien informé) Billboard. Un disque qui devrait s'intituler 25, soit l'âge de l'Anglaise (aujourd'hui âgée de 27 ans) lorsqu'elle a commencé à bosser sur ce dernier. 

    On devrait retrouver sur cet opus des collaborations avec Tobias Jesso jr, Danger Mouse, le Suédois Max Martin et Ryan Tedder (de One Republic). 

    >J.C.

  • On ajoute les Black Box Revelation à l'affiche du Sonic Visions

    timpaternoster-BBR3.jpgOn vous parlait la semaine dernière du retour du duo (très) électrique belge, Black Box Revelation, sur la scène du Pukkelpop. Puis de leur concert le 19 février 2016 à l'Ancienne Belgique. 

    On peut désormais ajouter une nouvelle date au calendrier de ces rockeurs: ils seront au festival Sonic Visions à la Rockhal à Esch-sur-Alzette (13 et 14 novembre). 

    Tout cela appelle forcément un nouvel album ... dont on ne sait encore rien. 

    Pour rappel, à l'affiche du Sonic Visions, on retrouve également AaRON, Alabama Shakes, Catfish and the Bottlemen, Death Cab For Cutie, Flo Morrissey, José Gonzalez, Michaël Kiwanuka, Tobias Jesso, jr, ...

    >J.C.

  • BSF (J9): Giacomo, Andy, Dave, Ruben et les autres...

    Giacomo n'est pas du genre à heurter les sensibilités, quoique. Son néerlandais n'était pas encore al dente, c'est donc en anglais qu'il a exceptionnellement décidé de s'exprimer cette fois. Même devant un public encore assez peu nombreux, Romano Nervoso a encore une fois tout dévasté sur son passage, jusqu'à ce "Maria" final chanté au milieu du public. On ira même jusqu'à lui pardonner sa confusion entre Fabiola et Paolo. Oui oui, l'une est espagnole et l'autre italienne. Mais qu'importe, le roc bien burné des Louviérois nous a encore une fois fait chavirer. Les gars de Therapy? ont apprécié, et le feront d'ailleurs savoir pendant leur concert.

    triggerfinger,therapy?,flogging molly

    Place à Therapy? donc, un groupe cher à notre coeur. Le genre de groupe qu'on a vu dix fois mais qu'on est toujours content de voir une onzième. Pourquoi? Parce qu'Andy Cairns et ses potes sont sympas, ont la pêche et assument tout ce qu'ils ont fait dans leur carrière. Des bons gars quoi. Le genre qui se souviennent du prénom d'un confrère une dizaine d'années après l'avoir rencontré pour la dernière fois. Ou qui parlent du Roi en disant que chaque matin, il ouvre en fenêtre en criant le "Here I am motherfuckers!!!!" inaugural de "Nausea". On retrouve toutes les chansons les plus connues, et les autres parviennent à garder l'ambiance intacte. On se retrouve donc avec trois gars qui font leur truc à fond et qui accumule les "motherfuckers" sans que cela semble même déplacé. Bref, ils peuvent revenir et revenir, on reviendra et reviendra. "Fan-fuckin-tastic!"

    triggerfinger,therapy?,flogging molly

    D'autres Irlandais les suivront sur scène. Plus "Eire" mais issu de Los Angeles. les punk-Celtiques de Flogging Molly assurent depuis des années l'ambiance avec des shows énergiques, et la Place des Palais n'a heureusement pas été une exception à la règle. Dave King était en forme olympique avec sa grande barbe rousse et tous ses musiciens (bon, ok, la violiniste-flûtiste faisait un peu la gueule) étaient dans le même ton.  Ca sent bon les pubs (pas les pièges à touristes), l'amitié, et toute la Place des Palais se lance dans un petit pas de danse. Même les VIP "qui boivent leur kir royal, mais nous on préfère la Guinness. Viva la Revolucion!' Un excellent moment, avec en prime un peu de la canette du divin breuvage lancée par un des membres du groupe (Merci Den'!). 

    triggerfinger,therapy?,flogging molly

    Tête d'affiche de la soirée, Triggerfinger. Une nouvelle fois, ils faut être un habitué des ondes flamandes pour savoir que le groupe a bien plus à proposer que la reprise "I Follow Rivers" (d'ailleurs ignorée de la setlist au contraire d'une autre reprise, "Man Down" de Rihanna).  Le public n'est pas toujours "dedans" face à ce déferlement de son, mais le groupe parvient à capter de nouveau l'attention avec un show parfaitement huilé. Et que le chanteur Ruben et le bassiste "Monsieur Paul" pointent les projos sur le batteur Mario Goossens, véritable diable sortant de sa boîte. Quelques remerciements pour Therapy? et une interaction à distance avec Giacomo de Romano Nervoso (qu'on a vu beaucoup déambuler et danser pendant la soirée). "All this dancing around" et "This it" font augmenter les applaudissements avant deux rappels. Plutôt stylé et puissant.

     > Christophe Van Impe et Philippe Sadre

    Photos de Denoual Coatleven

  • Les Feeërieën 2015 prêtes à vous accueillir

    feeërieënLa tête encore un peu embrumée de la fin du BSF (les dernières chroniques arrivent...), on a zappé le début des Feeërieën, le festival gratuit organisé chaque soir par l'Ancienne Belgique dans le Parc de Bruxelles. Des noms peu connus du grand public pour une belle aventure musicale dans un cadre particulièrement charmant.

    Après une première soirée consacrée à la musique classique contemporaine, les Feeërieën se tourneront vers le folk et les musiques du monde ces deux prochains jours, avant d'accueillir Taxiwars jeudi, le nouveau projet jazz de Tom Barman. Cette douzième édition se terminera vendredi avec la soirée consacrée au label électro-avant-gardiste allemand PAN. >Ph.S.

    Programme complet sur http://www.abconcerts.be/fr/agenda/cycles/feeerieen-2015/85/en-savoir-plus/

  • Years & Years à Anvers, AaRON à Bruxelles et Battles à Esch-sur-Alzette

    11896206_10152939024191086_8427330749569595125_n.jpgTrois nouveaux concerts annoncés ce lundi à se mettre sous la dent: 

    - les jeunes Anglais de Years & Years seront au Trix à Anvers le 19 novembre. 

    - le groupe de rock expérimental originaire de New York, Battles, viendra à la Rockhal à Esch-sur-Alzette le 1er novembre. 

    - AaRON reviendra chez nous le 24 février prochain à l'Ancienne Belgique. 

    >J.C.

  • BSF (J8): une soirée royale avec les Girls et Daho

    C'est le jour de plus grande affluence sur la Place des Palais. Normal, il fait bon et l'affiche est plus grand public que jamais. A commencer par Alice on the Roof. Ne nous dites pas que vous ne l'avez pas encore vue en concert cet été, on ne vous croira pas. A cette heure-là, les artistes jouent d'habitude sur une place aux trois quarts vide. Mais pas elle. Comme aux Francos, comme à Ronquières et comme partout ailleurs, elle fait le plein. Et on avoue qu'on ne comprend qu'à moitié. Du talent, elle en a. Des bons morceaux aussi. Daho1.jpgMais de là à la faire passer pour la London Grammar belge et de la faire sauter les étapes à une vitesse hallucinante, il y a un pas. Le lendemain, elle passait au Pukkelpop. Et une AB et un Cirque Royal sont au programme à l'automne. On espère qu'elle ne se brûlera pas les ailes, car elle manque clairement encore de planches... Car par exemple, jouer deux fois son tube sur le même concert, elle ne pourra pas le faire éternellement.

    Pour Girls in Hawaii, la Place des Palais ce n'était pas une première. Ils s'y étaient déjà produits au tout début de leur carrière, en ouverture de Zita Swoon. Le Roi et la Reine non plus d'ailleurs, vu qu'ils avaient assisté à leur dernier concert à l'AB en compagnie d'Intergalactic Lovers. Sauf que cette fois, nos souverains n'étaient pas là. Personne au balcon du Palais. Pavillon belge baissé, ils Daho2.jpgsont en vacances. Mais c'était tout de même une date particulière pour les Girls, car la dernière à Bruxelles d'une tournée kilométrique qui dure depuis près de deux ans. Maintenant, il est temps de se mettre à l'écriture du prochain album. Et le concert? Bin parfait, comme d'hab' avec eux. Mais ce n'est plus une surprise.

    Place ensuite à LA tête d'affiche du festival. Comme tout star, Etienne Daho a ses caprices. Les photographes sont triés sur le volet (ouf, on a eu l'accès) et les clichés doivent ensuite être soumis à son approbation. Daho, nous l'avions loupé au Cirque Daho3.jpgRoyal. Et on ne peut s'empêcher de penser qu'il serait préférable de le voir en salle. Il n'empêche que, même si la voix n'est pas toujours super bien assurée, c'est une véritable machine à tubes. "Le grand sommeil", "Week-end à Rome", "Duel au soleil", "Tombé pour la France", "Le premier jour (du reste de ta vie)", "Epaule Tatoo", "Bleu comme toi",... tous les tubes y sont passés. Et les nombreux quinquagénaires présents sont tous rentrés chez eux avec un sourire Pepsodent. Mission remplie. Daho a convaincu, et ce BSF ne cesse de gagner en consistance au fil des jours. Ce qui est dommage, c'est que ça touche déjà à sa fin.

    > Christophe Van Impe

    > Photos de Denoual Coatleven