Belles (re)découvertes luxos à l'AB!

Le Club de l'AB servait de cadre mardi à "Luxembourg sounds like...", une soirée qui permettait de mieux faire connaître la scène musicale luxembourgeoise. Organisé par l'asbl Music : Lx et la Rockhal, cet évènement initialement prévu en novembre et annulé suite aux menaces terroristes a donc pu être reprogrammé. Pas à une date idéale mais qu'importe, les troupes étaient plutôt motivées pour l'occasion.

munity on the bounty,fox,say yes dog,ab,ancienne belgique,rockhalLe public, arrivé au compte-goutte, se plaçait en un arc de cercle poli pour Fox, le premier groupe de la soirée. Très à l'aise, les membres demandaient finalement aux gens de se rapprocher de la scène. Leurs chansons rock sont propres et bien fignolées. Trop? Peut-être, mais bon...

 

Les six gars sont bien en place et enchainent les morceaux de qualité. Du joli travail pour un premier album éponyme sorti récemment. "Amusez-vous et buvez plein!" lance le percussionniste Aloyse. A noter qu'il s'agissait de leur premier concert hors Grand-Duché. 


IMG_0965.JPG

Un passage au bar et au merchandising et pan!, sans crier gare; la Mutiny on the Bounty a commencé. "North Korea" du deuxième album met les choses au point: ça gesticule dans tous les sens aux riffs ravageurs de ce math-rock nourri aux pilules énergétiques. Le premier rang emboîte le pas, ça donne une belle petite bamboula.

Fondé en 2004, le groupe a de la bouteille, c'est clair comme de l'eau de Beckerich. En témoignent de longues tournées qui le fait souvent s'arrêter en Angleterre," avec ses salles un peu pourries", entend-on dire le guitariste Nicolas Przeor en souriant. Et sans aucun morceau chanté donc, à l'instar de "Digital Tropics", leur troisième album sorti fin 2015. Les grands ducs de la soirée! A voir notamment au PaCRocK le 23 avril prochain.

IMG_1011.JPG

Pas facile du coup pour Say Yes Dog de faire cesser les chuchotements, malgré les cette question existentielle dès la première chanson: "Would you be my girlfriend?". Mission rapidement remplie cependant grâce à une électro-pop terriblement dansante accompagnée par une voix assez intrigante. Le quotidien anglais "The Guardian" les a déjà comparé à Hot Chip (écouter "A Friend" notamment), on ne peut pas leur donner tort. Moins "intello", mais pas moins intéressant. Et certainement tout aussi sautillant.

Le trio. se trouve actuellement en France avant de prendre la route de l'Allemagne et de l'Autriche en avril. Son premier album "Plastic Love" est sorti il y a quelques mois. A noter également qu'il est composé de deux Berlinois (où le groupe est actuellement basé) et d'un Luxembourgeois... On est bon!

Comme toute cette soirée découverte d'ailleurs... Et pourquoi pas remettre ça chaque année?

>Philippe Sadre 

Les commentaires sont fermés.