Top 30 de 2013 - Page 2

  • #10 de nos albums de 2013: The National avec Trouble Will Find Me

    873435.jpgAlbum après album, The National s'est imposé comme un des groupes les plus passionnants de ces dernières années. Ce sixième opus ne déroge pas à la règle.

    Certes Trouble Will Find Me est sans doute un peu moins puissant que High Violet, son prédécesseur. Certes, le quintet new-yorkais apparaît ici moins aventureux que par le passé. Mais il nous livre tout de même un magnifique album à écouter l'hiver au coin du feu. Une oeuvre douce et envoutante. La voix déchirante de Matt Béranger nous transporte avec une facilité déconcertante. Et avec des chansons comme "I Need My Girl", "Graceless", "Demons" ou "Sea of Love", The National nous fait voyager au milieu d'une kyrielle d'émotions. Un voyage qu'on veut faire encore et encore.




  • #11 de nos albums de 2013: Albin de la Simone avec Un homme

    albincd500-tt-width-360-height-342-crop-1.jpgSi son nom ne vous dit peut-être rien, sachez qu'Albin de la Simone est tout simplement l'un des auteurs les plus essentiels de la chanson française actuelle.

    Sa voix ne possède rien d'extraordinaire ... si ce n'est sa fragilité. Sa musique est dans la même veine: feutrée, sensible, raffinée et plutôt mélancolique. Du genre qui touche au coeur.

    Tout cela donne Un homme. Une oeuvre à mille lieux de l'univers des artistes francophones qu'on voit à la télé mais dans son genre, elle n'est pas loin d'atteindre le niveau "chef d'oeuvre". 



  • #12 de nos albums de 2013: London Grammar avec If You Wait

    London-Grammar-If-You-Wait.jpgLondon Grammar est assurément une des révélations de l'année. Après un premier EP sorti digitalement en février dernier, le jeune trio britannique a dévoilé en septembre son premier album, If You Wait.

    Leur musique vaporeuse (un peu du XX en plus mélodique) fait rêver. C'est beau et assez obsédante. Et cela en grande partie grâce à la voix à la fois douce et puissante de Hannah Reid, sa chanteuse. Un chant qui n'est pas sans rappeler une certaine Florence Welch (de Florence and The Machine).  Un moment de grâce absolue !




  • #13 de nos albums de 2013: Kanye West avec Yeezus

    kanyeCD-tt-width-360-height-342-crop-1.jpgLe Kanye West millésime 2013 est de loin le moins commercial que "Monsieur Kim Kardashian" nous ait proposé depuis ses débuts voici une dizaine d'années. Pas de tube formaté pour les radios sur Yeezus, le septième album du rappeur. Ce dernier est par contre sombre, électro, industriel, ... et comprend une kyrielle de featuring divers et variés (Bon Iver, le rappeur chicagoan Chief Keef, Frank Ocean, Kid Cudi mais aussi les Français Daft Punk, Brodinski et Gesaffelstein).

    Pas à mettre entre toutes les oreilles. Mais un grand disque pour ceux qui prennent la peine d'oser rentrer dedans. 



  • #14 de nos albums de 2013: Parquet Courts avec Light Up Gold

    parquet-courts-light-up-gold-608x608-tt-width-360-height-342-crop-1.jpgL'album rock new-yorkais de l'année? Comedown Machine des Strokes? Arrêtons de rire. La production 2013 de la bande à Julian Casablancas tourne à vide et est à mille lieux de ce qu'on pouvait en espérer.

    Non, le meilleur truc débarqué de Big Apple ces derniers mois se nomme Parquet Courts. Un quatuor de Brooklyn. Des ex-étudiants de la diabolique cité musicale de Denton au Texas (où sont passés notamment Midlake, Lift To Experience…). Leur musique? Du rock forcément. Un peu foutraque, nerveux, nonchalant et dépassant rarement les deux minutes. Bref, voilà les rockeurs les plus cool de 2013! 



  • #15 de nos albums de 2013: Vampire Weekend avec Modern Vampires Of The City

    packshot.jpgCinq ans après un premier album qui en avait fait une des révélations de l'année et surtout les nouveaux chouchous du rock indépendant, les Vampire Weekend ont sans doute signé avec Modern Vampires Of The City leur meilleur disque à ce jour. 

    Car si leur musique apparaît peut-être moins fofolle qu'à leur début (quoi que "Diane Young" est une petite bombe rock comme on en a peu entendue cette année), en devenant plus sages, plus dépouillées, leurs mélodies ont gagné en puissance. Transformant du coup les "petits tubes" dont on avait l'habitude en grands morceaux intemporels. Une vraie belle réussite.




     

  • #16 de nos albums de 2013 : Fauve avec Blizzard

    902075_578087665543026_1885655765_o.jpgLe premier album du collectif français Fauve ne sortira qu'en février prochain, on vous en a déjà beaucoup parlé sur Sudpop. En 2013, il n'a publié qu'un (premier) EP ... mais au contenu suffisamment fort pour rentrer dans notre Top 30 des 2013. 

    Car Blizzard est une claque. Une vraie. On prend ces six morceaux comme un uppercut. Pas vraiment rock, pas vraiment rap, pas spoken word. Ou plutôt si, tout ça ensemble! Inclassable en résumé. C'est rythmé et ... mélancolique, poétique et ... cru. Intelligent aussi.

    Et puis surtout, Fauve semble exprimé tout haut dans ses textes ce que beaucoup de jeunes d'aujourd'hui ont dans la tête. D'où cet incroyable espoir pour 2014 : que Fauve parvienne à tenir sur la longueur d'un album complet.



  • #17 de nos albums de 2013 : Half Moon Run avec Dark Eyes

    half-moon-run-dark-eyes-artwork-2400.jpgHalf Moon Run, c'est la nouvelle petite merveille musicale venue du Canada. Leur premier album, Dark Eyes, date en réalité de 2012, pas de 2013, mais il a fallu le temps pour qu'il traverse l'Atlantique et arrive jusqu'à nos oreilles.

    A son écoute, on pense au meilleur de la musique indépendante actuelle : Radiohead, Arcade Fire, Midlake, Fleet Foxes, Patrick Watson, ... Le quatuor nous offre douze morceaux intimes et intenses. Une musique d'une beauté exquise. A découvrir au plus vite si vous avez manqué ça!  




  • #18 de nos albums de 2013: James Blake avec Overgrown

    Overgrown_James-Blake.jpgLe Mercury Prize, c'est le prix donné chaque année en Angleterre au meilleur album indépendant. Et en 2013, son lauréat se nomme James Blake. C'est dire si Overgrown, le deuxième album du jeune Anglais, s'est fait remarquer. 

    Un disque qui est un subtil équilibre entre de l'électro calme et la voix de crooner du Londonien. Le tout dans une œuvre qui fait l'éloge de la lenteur, de la douceur. Bref, une pop minimaliste tout en légèreté. Une expérience à vivre ci-dessous avec les morceaux "Overgrown" et "Retrograde".


  • #19 de nos albums de 2013 : Foals avec Holy Fire

    Holy_Fire_II.jpgFoals est sans conteste un des groupes les plus passionnants actuellement en activité. Un quintette anglais plus adepte des chemins tortueux que d'une autoroute musicale.

    Cela s'entend sur Holy Fire, le troisième album du groupe, comme sur ses deux prédécesseurs. Car Foals possède un côté expérimental, psychédélique, mais aussi brut, voire chaotique par instants. Le tout en n'oubliant pas les refrains qui font mouche.

    Cela donne des chansons combinant désespoir, doute et rédemption, le tout sur une ambiance virant par moments dance-floor. A l'image de leur formidable single, "My Number".