Top 30 de 2014 - Page 2

  • #10 de nos albums de 2014: Christine and the Queens avec Chaleur Humaine

    christine and the queens,chaleur humaineOn connaissait la "Reine Christine" Ockrent, il faut maintenant compter avec Héloïse Letissier et son pseudonyme qui n'arrête pas de faire la "une" de la presse musicale. Et comme la Belge derrière son bureau du journal télévisé, la Nantaise assure sec. Son premier album et ses performances scéniques lui ont attribué le statut de "Révélation 2014" ET de "star de 2015". Les chansons sont chaudes, ingénieuses, pétillantes, tortueuses ou tout à la fois, mais simplement belles. De la chaleur humaine à une période de l'année où on en a le plus besoin. >Philippe Sadre


  • #11 de nos albums de 2014: Lykke Li avec I Never Learn

    Lykke_Li_-_I_Never_Learn.pngL'Histoire avec un grand "H" a connu beaucoup de malentendus célèbres, également sur le plan musical. Ces dernières années, Lykke Li s'est fait un nom avec "I Follow Rivers", mais le remix de notre compatriote The Magician (et ce n'était pas la seule reprise) était autrement plus festif que la version originale de la Suédoise. Et il n'est toujours pas question de grand hymne dance-floor sur son troisième album, le très personnel "I Never Learn". Articulées autour de sa séparation amoureuse, ses chansons nous emmènent dans son monde un peu torturé et fort mélancolique. De la pop sans artifice électronique qui nous a touché au coeur. >Ph.S.


  • #12 de nos albums de 2014: Benjamin Booker avec Benjamin Booker

    album-art.jpgBenjamin Booker est un jeune rockeur de la Nouvelle-Orléans dont le premier album (baptisé sobrement Benjamin Booker) nous a accompagnés de nombreuses semaines à la rentrée. Son son blues-rock est chaud comme la braise, rêche comme la peau d'un croco du Bayou et qu'il arrache comme de l'alcool frelaté.

    Jack White ne s'y est pas trompé et l'a pris avec lui en tournée. Si vous aviez encore besoin d'une raison pour écouter l'album de ce gamin, vous l'avez désormais...

  • #13 de nos albums de 2014: Oscar And The Wolf avec Entity

    oscar and the wolf,entityMax Colombie et les siens n'auront certainement pas assez de leurs propres yeux pour parcourir tous les classements de fin d'année où leur excellent premier "full album" est présent. Rien d'étonnant tant les louanges ont fusé au fil des singles et des prestations "live", qui peuvent encore être perfectibles toutefois. Mais on parle bien du CD "Entity" ici, dont on retrouve le brillant de la couverture dans ses chansons entraînantes et lancinantes. Max a de l'ambition à revendre et veut encore ouvrir de nouvelles portes à l'étranger dans les prochains mois, c'est tout ce qu'on lui souhaite. >Philippe Sadre


  • #14 de nos albums de 2014: Fauve ≠ avec Vieux Frères - Partie 1

    fauve ≠,vieux frères partie 1Le "collectif" Fauve. Avec le sigle "corp" derrière. Des Français qui parlent de leur propre vie, de celles des autres et de l'interaction entre les deux. Les sujets et les réflexions s'entremêlent dans un "spoken word" mi-plaintif mi-revendicatif, qui sert d'exutoire. Et en effet, on se retrouvera toujours derrière l'une ou l'autre phrase crachée par le groupe. La discrétion concernant ses membres et la fureur qui sort des concerts sont d'autres points intéressants de ce concept qui a fait du bruit en 2014. Et qui remettra le couvert en 2015 avec la sortie de la 2e partie. La famille est déjà remontée comme une arbalète et d'ailleurs... nique sa mère l'arbalète! >Ph.S.


  • #15 de nos albums de 2014: Caribou avec Our Love

    Caribou-Our-Love.jpgAprès des années passées dans l'ombre à sortir des disques confidentiels qui faisaient le plaisir des têtes chercheuses toujours à l'affût de nouveautés musicales, le Canadien Daniel V. Snaith a connu le succès avec son projet Caribou en 2010 avec Swim. Du coup, le successeur de ce dernier, Our Love, faisait partie des albums les plus attendus de 2014. Et il n'a pas déçu. 

    Car malgré une musique électro par moments totalement expérimentale, Caribou a produit un disque très accessible où les mélodies font mouches à chaque fois. Des morceaux tels que "Can't Do Without You" ou "Our Love" sont même parmi les plus accrocheurs de 2014. A consommer sans modération. 

  • #16 de nos albums de 2014: Future Islands avec Singles

    2162b5cb.jpgRessortez tous vos proverbes sur la patience et ses déclinaisons, ce quatrième album ayant enfin été celui de la consécration internationale pour le groupe originaire de Baltimore. Grâce à un single justement, le vivifiant "Seasons (Waiting on you)" et à un chanteur dont les déhanchés et les mimiques ont créé un mini-buzz sur Youtube. Et si "Seasons" sort de la mêlée, les autres chansons n'ont pas à se cacher: de l'"électro-pop-rock" efficace et parfaitement servie par la voix chaude et inspirée de l'inimitable Samuel T. Herring. >Ph.S.

      

  • #17 de nos albums de 2014: Mountain Bike avec Mountain Bike

    mountain bike,mountain bikesOn a déjà beaucoup écrit sur ces quatre garçons qui s'habillent en maillot de basket ou en robe de grand-mère sur scène et s'en foutent un peu de tout et du reste. Les comparaisons ont fusé et franchement, il y a pire à dire que leur premier single "I lost my hope (in paradise)" fait penser à un Graham Coxon désabusé par exemple. Le reste de l'album est tout aussi immédiat et sans prise de tête. De quoi réjouir la base de fans, grandissante grâce à des concerts énergiques, du groupe franco-belge. > Ph.S.


  • #18 de nos albums de 2014: Timber Timbre avec Hot Dreams

    timber timbre,got dreamsCinquième album pour les Canadiens qui enthousiasment toujours autant avec leur pop-folk chaude et tendre. Et, comme son nom l'indique, "Hot Dreams" ne déroge pas à la règle. On se laisse facilement entraîner par la voix envoûtante de Taylor Kirk et par cette musique qui se révèle de plus en plus complexe au fur et à mesure des chansons. >Ph.S.


  • #19 de nos albums de 2014: Parkay Quarts avec Content Nausea

    image.jpgLes différents projets artistiques menés par les membres de Parquet Courts ne sont pas toujours faciles à suivre, comme nous l'avions expérimenté en concert au Botanique le mois dernier. Les fondateurs et têtes pensantes du groupe Andrew Savage et Austin Brown aiment en effet encore bien se mélanger à d'autres musicos sans pour autant trop s'éloigner de leurs origines. Ainsi, ce tonique "Content Nausea" a été enregistré avec deux compères en deux petites semaines sur un "quatre pistes". Une spontanéité qui se ressent tout au long de cet album sans prétentions mais maladivement entraînant, même sur les morceaux plus calmes. >Ph.S.