béatrice martin

  • Que penser du nouveau Coeur de Pirate? On vous donne notre avis

    0002155056_10.jpgC'est quoi? Cette semaine, Béatrice Martin, alias Coeur de Pirate, est de retour avec un disque baptisé Trauma. Un album qui est en réalité une bande originale, celle de la cinquième saison de la série canadienne Trauma, une sorte d'Urgence version caribou. Après Ariane Moffatt, Pascale Picard ou Martha Wainwright, c'est donc au tour de Coeur de Pirate de s'y coller.

    Précisons-le d'entrée, il ne s'agit pas d'un troisième album original de la Québécoise mais bien de douze reprises. Ce qui avait de quoi faire un peu peur quand on sait le nombre de massacres qui ont été perpétrés ces derniers temps en la matière. Heureusement, ici, on est plus proche du premier album de Birdy (qui reprenait Bon Iver, Phoenix, ...) que de Génération Goldman.


     

    Cela ressemble à quoi? Dès les premières secondes de ce disque, Béatrice Martin nous embarque dans un univers délicat, épuré et mélancolique. Elle se réapproprie littéralement ces reprises (toutes anglo-saxonnes, ce qui change de ses deux premiers album en français), les emmenant dans un monde qu'elle seule connaît et où sa voix "enfantine" fait merveille. Quelque part entre Birdy, Lana Del Rey et Agnes Obel.

    Au menu, des grands noms du passé (les Stones avec "Dead Flower", le classique "Ain’t No Sunshine" de Bill  Withers ou Nancy Sinatra et Lee Hazlewood et leur "Summer Wine") mais aussi des groupes indies actuels super cotés (The National avec "Slow Show", Bon Iver et "Flume", "Music When The Light Go Out" des The Libertines ou "The Great Escape" de Patrick Watson). 


    C'est comment? Pris séparément, tous les morceaux font mouche. La jeune Québécoise touche ... au coeur à chaque fois. Avec une mention spéciale pour la chanson "Last Kiss" de Wayne Cochran (popularisée par Pearl Jam), le single "You Know I'm No Good" d'Amy Winehouse ou "The Great Escape" de Patrick Watson.

    Cependant, il faut bien avouer que mises bout à bout, ces douze reprises peuvent lasser sur la longueur. Tant leurs univers peuvent être proches. 

    Notre note? 3,5 sur 5. 

    Notre conseil? À écouter en pyjama un dimanche après-midi ou un soir pluvieux sous son plaid. Vous trouverez forcément quelque chose dans ces chansons qui se rattache à votre vie personnelle.