bones

  • Son Lux, toujours aussi captivant

    Les Américains de Son Lux, en charmante compagnie, ont brillamment donné vie à leurs chansons ce soir dans une Ancienne Belgique n'affichant pas complet. Et c'est dommage!

    "Je suis monté d'un étage sans m'en rendre compte?" se demande-t-on en voyant les sièges commencer de manière très avancée. Finalement non, on n'est pas encore bourré de la veille, mais la salle est bien en configuration Flex. 

    ancienne belgique,son lux,bones

    Bref, passé cette frayeur, on se concentre sur le set d'Olga Bell. Née en Russie et élevée en Alaska, la blonde s'est maintenant installée à Brooklyn. L'EP "Incitiation", son troisième effort studio, est sorti vendredi dernier, quelle belle occasion de le présenter sur scène. L'omniprésence de beats très bigarrés et les efforts déployés pour les mettre (et parfois pas) en marche ont un peu déteint sur un ensemble pas mal. Elle reviendra...

    ancienne belgique,son lux,bones

    Le temps de voir les premiers rangs se resserrer légèrement, Ryan Lotte et ses deux nouveaux et désormais officiellement membres du groupe montent sur scène. On était tombé sous le charme de Son Lux aux Nuits du Botanique en 2014, on attendait avec impatience de revoir les Américains, de passage ne Europe avec leur dernier album "Bones".

    Une intro et c'est d'ailleurs "Your Day Will Come" du dernier-né qui ouvrait un concert de haute qualité. Le chanteur semble particulièrement motivé, lâchant un petit "Wooo!" de contentement pendant "Change Is Everything". Suit "Undone", démarrant en douceur puis ressemblant à un petit cousin mélancolique et destroy de "15 step" de Radiohead. En fondu, "Easy" vient s'installer confortablement dans nos oreilles pendant de longues minutes, à tel point qu'on est surpris de rétendre le mot "Easy" à la fin... Amusant également de voir ce clavier incliné vers l'avant à 60 degrés!

    ancienne belgique,son lux,bones

    Son Lux parvient à donner beaucoup de vie et d'épaisseur à ses chansons sur scène, captivant le public du début à la fin. "Now I Want" en est un bel exemple, avant le retour d'Olga ("Une fille, ça va changer!" s'exclame Ryan, qui semble particulièrement apprécier notre pays) pour deux chansons: une prestation tout en sourires pendant "This Time" et "You Don't Know Me".

    Elle sera également revenue après le rappel pour le final "Lost It To Trying", qui vaut bien mieux qu'un spot publicitaire de plus pour une voiture. Frissons au début, avant une deuxième partie de chanson placée sous le signe de la fête et de la danse pour un public heureux.>Philippe Sadre

     

  • Son Lux présente "You Don't Know Me"

    son lux,you don't know me,bonesUne semaine après la sortie de leur quatrième album "Bones", les Américains de Son Lux ont balancé sur le net la vidéo de "You don't know me". Un nouveau bel exemple de leur musique subtile.

    Articulé autour de Ryan Lotte, la tête pensante depuis le début, le (nouvellement) trio se produira le 19 octobre prochain à l'AB. Il reste des places, n'hésitez pas...> Ph.S.