bosshoss

  • Rock-A-Field (3) : une première journée marquée par un grand concert de Phoenix

    rock a field, phoenix, of monsters and men, SEEED, BosshossAu vu de la programmation de ce week-end de Rock-A-Field, on avait un peu peur de ce premier jour du RAF. En effet, la plupart des grosses pointures internationales prévues dans la campagne luxembourgeoise sont à l’affiche du dimanche. Si on excepte les Français de Phoenix bien entendu. Et là, il faut avouer qu’on n’a pas été déçu. Thomas Mars et ses acolytes ont livré un grand concert. Et si certains (parmi les plus jeunes surtout) ont préféré s’éloigner de la scène avant la fin, ils ont raté un final incroyable. Pêle-mêle, on a eu droit à leur premier tube « If I Ever Feel Better", à « 1901 » puis à l’escalade de la tour située en face de la scène par le chanteur, avant que ce dernier ne finisse le concert en « body surfing » au-dessus d’une partie du public. rock a field, phoenix, of monsters and men, SEEED, Bosshoss

    Un inédit pour Of Monsters and Men

    Un peu plus tôt, en début de soirée, on avait été un peu déçu par la prestation des Islandais d’Of Monsters and Men. Certes les tubes « Little Talks » et « King and Lionheart » étaient bien au rendez-vous, certes on a eu droit à un morceau inédit (« Beneath My Bed », qui annonce apparemment un nouveau disque, mais qui n’a pas la magie des morceaux précités) mais on a toujours l’impression que le groupe ne tire pas le maximum en concert de chansons qui pourraient être un vrai feu d’artifices.

    Et les groupes ... allemands

    rock a field, phoenix, of monsters and men, SEEED, BosshossLe Rock-A-Field, c’est généralement l’occasion de découvrir des groupes … allemands dont on n’a jamais entendu parler. Et il faut avouer qu’ils font généralement le boulot comme on dit. Ce fut encore le cas cette année avec le rock à tendance roots de Bosshoss et le mélange de reggae, hip-hop, dance, … de SEEED (le groupe de Peter Fox, un artiste teuton déjà programmé par le passé au RAF). Ces derniers, en costards, ont mis une ambiance de feu enchaînant sans temps-mort titres originaux et reprises de MIA, Justin Timberlake, du duo formé par Jay-Z et Kanye West ou encore le « Harlem Shake » de BAAUER. Efficace et festif (à défaut d’être génial).

     
    Suivez la deuxième journée du Rock-A-Field sur notre facebook : https://www.facebook.com/sudinfo.sudpop
    Par Julien Carette