intergalactic lovers

  • Intergalactic Lovers, pour bien commencer le week-end

    18767685_10155247763807088_308816426710811027_n.jpgBelle surprise au réveil (tardif...) avec des nouvelles toutes fraîches d'un des groupes belges les plus attachants de ces dernières années. "Between The Lines" est accompagné d'une video et de l'annonce d'un prochain album ("Exhale") à la rentrée.

    Après une ouverture fort "interpolienne", la voix de Lara Chedraoui dépose un sourire sur notre visage. Le clip est quant à lui un hommage à René Magritte: les clins d'oeil se multiplient avec délicatesse tout au long des images filmées à Lessines, la ville natale de l'artiste.

    La tournée à l'occasion de ce troisième album est pour le moment essentiellement prévue aux Pays-Bas et en Allemagne, mais il y a quelques dates (voir ci-dessous) belges et luxembourgeoise.

    Nouvel album: Exhale (Unday Records) - 15/09/17

    En concert: Pukkelpop (17/08), La Rotonde à Luxembourg (31/10), l'Alter Schlachthof d'Eupen (01/11) et l'Ancienne Belgique (02/11).

  • Le Ward'in Rock va égayer la rentrée!

     

    ward'in rock,bed rugs,intergalactic lovers,charlie winston,la smala,disiz,alaska gold rush,romano nervoso

     

    Le village de Wardin, situé sur le territoire de la commune de Bastogne, accueillera le week-end prochain la 19e édition de son festival. De quoi se replonger un peu dans l'insouciance malgré la rentrée.

    Les têtes d'affiches du vendredi sont plutôt rap (La Smala et Disiz) avec les Fatals Picards entre les deux, il fallait y penser! Le samedi, on vous conseille vivement d'arriver tôt pour profiter des compositions inspirées des Anversois de Bed Rugs. Plus tard sur l'affiche, on pointera Alaska Gold Rush et les toujours excellents, chacun dans leur genre, Romano Nervoso et Intergalactic Lovers. En soirée, Charlie Winston continue de faire son Guy Lemaire en visitant tous les recoins de la Belgique. Avec ou sans Saule? >Ph.S.

     

  • BSF (J5): Le "BZF" au Kunstberg, c'est leuk!

    Trois jours après avoir foulé la scène de la salle de La Madeleine avec Mud Flow, Vincent Liben était de retour en solo ce mardi soir. Son deuxième album ("Animalé") en français a d’ailleurs recueilli de jolies critiques. Les thèmes et le concert en général sont plus lancinants qu'explosifs, mais on se laisse souvent entraîner par un groupe compact. Le final est enthousiasmant, et on se dit qu'il faudrait une réécoute a's’n'aise du CD pour se faire un opinion définitive, plutôt favorable en ce moment. On sort d'une salle joliment remplie mais loin d'être full et on voit la file, bloquée devant l'entrée par une barrière, qui s'allonge pour Daan...

    intergalactic lovers,bsf,roosbeef,vincent libenSur le Monts des Arts, on a en moyenne plus de place que ces derniers jours. On a raté Abel Caine (Voici une belle grande photo quand même pour les fans... :hum:)  mais on parvient à choper les derniers morceaux de Roosbeef. Son nom prête aux jeux de mots, mais le groupe basé autour de la chanteuse Roos Rebergen n’est pas anglais mais bien néerlandais.

    Avec Tom Pintens en ses rangs, comme trait d’union entre les Pays-Bas et Anvers, où le troisième album a été pensé. Les mauvaises langues (et nostalgiques des slows de fin de TD’s à l’ULB) diront qu’il s’agit d’une version en Nederlands de Krezip, mais Roos avec sa robe à pois et ses joues… roses se donne assez pour offrir au « Brussel Zomer Festival » un prélude sympa à Intergalactic Lovers.

    intergalactic lovers,bsf,abel caine,roosbeef,vincent libenLes Alostois font partie des groupes belges ayant le plus tourné ces deux dernières années. De retour de Slovaquie où leur apparition au Grape Festival de Piestany a été annulée par des intempéries, le groupe a de nouveau fait étalage de ses belles mélodies. La setlist confirme notamment le bien qu’on a pensé du nouveau morceau, « F ». Le public s’en sort plus qu’honorablement sur le refrain d’ « Islands » et semble plus spontané sur les anciens « Delay » et « Howl ».

    Entre chaque chanson, Lara charme comme toujours la foule et mène la danse (dans tous les sens du terme) dans les deux langues, quand elle se moque gentiment de la dizaine de ballons de couleurs lancés sur scène pendant le même « Islands » (« Merci à l’équipe technique pour ce show extraordinaire ! ») ou quand elle invite le public à se retourner et à dire bonjour à leur manager resté sous la petite tente merchandising.  

    intergalactic lovers,bsf,abel caine,roosbeef,vincent liben

    Allez, juste pour ne pas sembler trop conquis, on regrettera un volume sonore pas toujours au top et la fin un peu plus tôt que d’habitude (on aimerait par exemple pouvoir apprécier « Drive » plus souvent)… mais c’est juste pour ne pas sembler trop conquis. On a par contre croisé plusieurs spectateurs francophones ravis de la découverte et déçus de ne jamais avoir entendu parler de ce groupe. Ah, la Belgique... >Philippe Sadre 

    Photos de Denoual Coatleven

     

  • Maastricht et son festival pour pas un balle!

    Bruis-2015.jpg

    Neuvième édition, plus de 40.000 spectateurs attendus pendant trois jours et un line-up regroupant Archive, Sophia, Echo And The Bunnymen, Patrick Watson, Lamb et une flopée de groupes belges qui ont fait l'actualité des douze ou même vingt-quatre derniers mois: voilà une présentation rapide du Bruis Festival, qui aura lieu les 4, 5 et 6 septembre prochains à Maastricht. Ah oui, petite précision: il est... gratuit!

    Et oui, et en plus il ne cesse de grandir depuis sa première édition en 2007... même si les besoins financiers pour assurer les arrières sont bien nécessaires, notamment sous la forme de "tickets de soutien" à dix euros. Soit, l'édition 2015 s'inscrit bien dans la lignée des précédentes, où la ville mosane a déjà accueilli dEUS, Arno, Miles Kane ou Ásgeir pour n'en citer que quelques uns.

    Avec, en plus des noms mentionnés plus haut, quelques chouchous belges de Sudpop, comme Intergalactic Lovers, BRNS, Mountain bike ou Robbing Millions... Bref, à quelques kilomètres de notre frontière, ce serait dommage de s'en priver... >Ph.S.

     

    Programme complet sur http://www.bruismaastricht.nl/ 

     

  • Intergalactic Lovers, Benjamin Clementine, AaRON: le BSF prend également forme

    bsf,therapy?,intergalactic lovers,Aaron,

    Une bonne brochette de nouveaux noms vient d'être ajoutée au Brussels Summer Festival 2015, de quoi remplir les cases du mots croisés musical de la capitale.

    La Belgique s'octroie une belle part du gâteau avec des valeurs sûres comme Intergalactic Lovers, Novastar, Magnus, Kris Dane ou l'inoxydable Sharko. Niveau international, on note la nouvelle date belge (ce sera le 17 août à La Madeleine avec Kris Dane en première partie) de Benjamin Clementine après les Nuits Botanique. La France n'est pas mal représentée non plus avec les retours d'AaRON et de... Pierpoljak, Cats on Tree ou Yelle.

    Certaines scènes ont déjà belle allure: on a déjà parlé du duo Dane/Clementine, on peut aussi noter les Girls in Hawaii et Etienne Daho le 21 août et un trio Therapy?-Flogging Molly-Triggerfinger le lendemain, toujours sur la Place des Palais. Pas très "aventureux" diront certains, mais c'est plutôt cohérent et fédérateur, soit le plus important pour un festival de ce type. >Ph.S.

  • Les premiers noms du Ward'in Rock

    ward'in rock, disiz, intergalactic lovers, alaska gold rush, the tramps, ralittLe 19e Ward’in Rock Festival se déroulera les vendredi 4 et samedi 5 septembre 2015 à Wardin, près de Bastogne. Cette édition renouera avec le hip-hop et la présence du rappeur français Disiz. Il sera l’une des têtes d’affiche du festival.

    Parmi les autres premiers noms révélés, on retrouve également celui des Belges d'Intergalactic Lovers et les grands espoirs d'Alaska Gold Rush.

    The Tramps et Ralitt sont les autres (premiers) noms qui lancent cette édition. >J.C.

  • Dans le public de "D6bels On Stage"

    Intergalactic Lovers, Selah Sue et Daan se succédant sur scène un soir de janvier à Louvain-la-Neuve. Non, ce n'est pas un nouveau festival hivernal organisé par le CESEC, mais bien le programme de l'enregistrement de "D6bels On Stage" dans la Ferme du Biéreau. Sudpop s'est glissé parmi les spectateurs.

    L'émission musicale de la RTBF a connu plusieurs déclinaisons depuis ses débuts en avril 2004 pour devenir une planche de lancement ou simplement une vitrine du paysage musical en Wallonie et à Bruxelles. Trois euros l'entrée (c'est souvent sold out), ça reste fort démocratique pour au total 8-9 chansons en "live"  et voir ses chanteurs préférés de plus près.

    image.jpg

     

    Mais en ce vendredi soir, ce sont des artistes du Nord du pays qui étaient mis à l'honneur. Avec quelques minutes de retard, "pour permettre aux artistes de jouer dans les meilleures conditions" dixit la "chauffeuse" de salle. Pas de problème, la petite buvette nous tient occupés. On entre avec curiosité: une belle ferme au plafond haut, des poutres en bois et des murs en briques claires. Les caméras coupent le public en deux mais qu'importe: ceux qui étaient proches de la scène iront derrière et vice versa pour les enregistrements suivants. On sent d'ailleurs un public fort jeune près du plateau, "effet Quentin Mosimann oblige" pense-t-on à haute voix... Une démonstration de mauvaise langue aussitôt démentie par les deux demoiselles devant nous!

    d6bels on stage,intergalactic lovers,selah sue,daanPremier groupe à l'honneur, Intergalactic Lovers venu interpréter "Northern Rd" et "Delay". Un an après la sortie de leur deuxième album "Little Heavy Burdens", ils commencent à fréquenter les plateaux de télévision francophones, et c'est plutôt positif. "On est un peu fatigués de notre concert hier à Paris, mais merci au public de nous avoir donné de l'énergie" (ndla: on se demande si ce passage va être coupé au montage tiens), déclaraient Lara et Raf, toujours aussi gentils à l'interview, malgré les approximations de Quentin "trop cool attitude" Mosimann. Oui, Quentin, "Jungle", ce n'est pas qu'un style de musique...

    Deuxième invitée et certainement la star de la soirée à l'applaudimètre, Selah Sue et son nouvel album "Reasons". Un morceau avant l'heure de la première interruption et ensuite revoilà la Louvaniste qui interprète "Alone" et qui retourne répondre dans un "franglais" spontané et sympa aux questions de l'animateur.

    Une jeune fille s'éclipse alors de la salle et vient s'allonger sur un banc de la cafétéria victime d'un malaise. Un verre d'eau et une barre chocolatée plus tard (il y a encore des gens gentils...) et ça repart pour la dernière partie, avec Daan en guest. Classieux comme à son habitude, l'Anversois chante aussi facilement du Joe Dassin ("Marie-Jeanne") qu'il ne réinvente "Addicted", un de ses grands succès. Et puis, un néerlandophone qui utilise le mot "miel" dans une comparaison et le terme "mijoter" dans une autre, on trouve ça super classe, tout simplement...  

    On s'en va juste avant la fin, le temps de voir Les Intergalactic Lovers partir avec ce qui ressemblait à des plats préparés et de passer devant le micro peluche du rigolo Antal Moreau (ça aussi on se demande si ça va rester au montage...) et nous voilà en route vers la station-service où... nous avons retrouvé notre écharpe tombée quelques heures auparavant. Il y a vraiment des gens gentils...  >Philippe Sadre

     

    D6bels on stage: Daan ce dimanche à 21h45.

    Intergalactic Lovers et Selah Sue: le dimanche 12 avril à 21h55.

  • L'Ancienne Belgique à deux, c'est mieux!

    Un groupe pionnier de la pop 80's s'associant avec une valeur sûre du rock de la dernière décennie et une soirée regroupant deux des plus beaux fleurons de la scène belge: l'Ancienne Belgique se dédouble pour notre plus grand plaisir.

    ancienne belgique,intergalactic lovers,girls in hawaii,sparks,franz ferdinandFondé début des années 70 à Los Angeles par les frères Ron et Russell Mael, Sparks a touché à de nombreux styles avant de devenir une référence dans le monde de la synthpop new wave. On se souvient notamment d'un single assez délirant enregistré avec Rita Mitsouko. Parmi ses "héritiers" ouvertement reconnus, les Ecossais de Franz Ferdinand ont marqué les années 2000 jusqu'à nos jours avec leur indie dansante et revitalisante. Les deux groupes associent leurs forces dans un projet nommé FFS (ph: D. Edwards), avec à la clé un album (avec un petit teaser ci-dessous) et une tournée qui passera par l'Ancienne Belgique le 24 juin prochain.

    Attention! Les préventes commencent ce vendredi 13 mars à 10H précises.

    Quelques semaines plus tôt, le lundi 11 mai, l'Ancienne Belgique clôturera les célébrations de ses 35 ans avec un double concert 100% noir-jaune-rouge. "Intergalactic Lovers et Girls in Hawaii associent, à eux deux, le meilleur de la Flandre et de la Belgique francophone. C'est donc avec fierté que nous montrerons au monde entier ce que le pays a de mieux à offrir sur le plan musical."

    Les Alostois ont récemment rempli l'AB et repartent sur les routes européennes (avec leurs premiers concerts en Angleterre en point de mire), tandis que les Brabançons ont continué à accumuler les louanges avec leur tournée acoustique en 2014. Rendez-vous donc pour un programme royal! >Philippe Sadre



     

  • #23 de nos albums de 2014: Intergalactic Lovers avec Little Heavy Burdens

    image.jpgRévélé il y a trois ans avec le très réussi "Greetings & Salutations", Intergalactic Lovers a pris son temps pour effectuer son retour au premier plan. Mission accomplie avec cet album dense et soigné que les Alostois ont brillamment défendu sur de nombreuses scènes belges et étrangères.

    Trois singles ("Islands", "Northern Rd." et "No Regrets") ont déjà cartonné en Flandre mais on pourrait en sortir plusieurs autres, comme le vaporeux et inquiétant "Obstinate Heart" ou "Great Invader" et son "It's never enough... Never enough" désabusé dans la jolie voix de Lara Chedraoui. Car derrière la fraîcheur et l'énergie coutumières du groupe en concert s'entremêlent doutes et fragilité, pour un résultat final qui constitue une superbe confirmation.

    PS: on écoute toujours le CD régulièrement...! >Philippe Sadre


  • Intergalactic Lovers de retour à l'AB


    intergalactic lovers,ancienne belgiqueAutre anniversaire, autre concert: un an jour pour jour après la sortie de son deuxième album "Little Heavy Burdens", Intergalactic Lovers se produira le 14 février prochain dans la grande salle de l'Ancienne Belgique. Après avoir rempli la Box à la même période en 2014, les Alostois reviendront Boulevard Anspach forts d'une année pleinement réussie. Allemagne, Autriche, République Tchèque et... Japon font partie de leur carnet de route des prochains mois, mais c'est évidemment en Belgique qu'ils souhaitaient partager ce moment symbolique avec leurs fans. > Ph.S.