little heavy burdens

  • Vendredi = Sortie: "Exhale" - Intergalactic Lovers

    intergalacticloversexhale.jpgPlus de trois ans après le fort réussi "Little Heavy Burdens", Intergalactic Lovers nous présente aujourd'hui "Exhale", qui "met en avant le son d'un groupe qui entre assurément dans son apogée." Avec comme accompagnement des images pour "River", la cinquième plage de l'album.

    On y retrouve des éléments de "Between The Lines", leur précédent clip, tourné à Lessines. Et les quatre Lovers d'apparaître dans des rôles plutôt décalés, accompagnés d'une bande-son annonciatrice de la présence rassurante de son ange gardien... Elle suit "Talk! Talk!" sur la tracklist, pour un duo formant un moment fort de cet album. IntergalacticLovers_EllieVdB_DSC04959_LR.jpg

    Ce troisième disque (produit par Gil Norton, qui a collaboré à plusieurs reprises avec les Pixies notamment) constitue une nouvelle fois un ensemble abouti. Intergalactic Lovers met indéniablement la barre plus haut à chaque fois et semble vouloir passer un cap.

    Rayons concerts, une bonne et une mauvaise nouvelle: leur date du 2 novembre à l'Ancienne Belgique est complète, mais une nouvelle a été ajoutée: le 14 février 2018, toujours au Boulevard Anspach. A apprécier sur scène également aux Rotondes à Luxembourg (31 octobre) et à l'Alter Schlachthof d'Eupen le lendemain. (photo Ellie VdB)

    Intergalactic Lovers "Exhale" (Unday Records)


     

  • #23 de nos albums de 2014: Intergalactic Lovers avec Little Heavy Burdens

    image.jpgRévélé il y a trois ans avec le très réussi "Greetings & Salutations", Intergalactic Lovers a pris son temps pour effectuer son retour au premier plan. Mission accomplie avec cet album dense et soigné que les Alostois ont brillamment défendu sur de nombreuses scènes belges et étrangères.

    Trois singles ("Islands", "Northern Rd." et "No Regrets") ont déjà cartonné en Flandre mais on pourrait en sortir plusieurs autres, comme le vaporeux et inquiétant "Obstinate Heart" ou "Great Invader" et son "It's never enough... Never enough" désabusé dans la jolie voix de Lara Chedraoui. Car derrière la fraîcheur et l'énergie coutumières du groupe en concert s'entremêlent doutes et fragilité, pour un résultat final qui constitue une superbe confirmation.

    PS: on écoute toujours le CD régulièrement...! >Philippe Sadre


  • Les Intergalactic Lovers sont de retour

    500x500-000000-80-0-0.jpg.s170.jpgLe groupe alostois Intergalactic Lovers est de retour. Avec un single, "Islands", qui annonce leur deuxième album, "Little Heavy Burdens". Ce dernier paraitra le 17 février prochain.