some say i so i say light

  • Some Say I So I Say Light de Ghostpoet, un de nos coups de coeur du moment

    863689.jpgLe Londonien (d'origine nigérienne) Obaro Ejimiwe, alias Ghostpoet, vient de publier son deuxième album, Some Say I So I Say Light. Il sera à voir la 4 juin prochain à Luxembourg au Exit 07 (organisé par la Rockhal). 

    C'est quoi? Obaro Ejimiwe, 20 ans au compteur, est du genre surdoué. Voici trois années, Gilles Peterson, célèbre DJ sur la BBC, pariait sur ce parfait inconnu et produisait son premier disque. Un coup de maître puisque Peanut Butter Blues & Melancholy Jam (et son électro plutôt froide) marqua les esprits. Un disque enregistré dans sa chambre mais qui ramassa une nomination au prestigieux Mercury Prize (qui récompense le meilleur album indépendant de l'année en Grande-Bretagne).

    En 2013, il est de retour avec un disque où il élargit encore sa palette. Là où il aurait pu virer "grand public", il a pris le chemin inverse, plongeant encore un peu plus loin dans le hip-hop expérimental.  

    Cela ressemble à quoi? Sa musique se situe entre James Blake, Roots Manuva et Tricky. Avec ses ambiances nocturnes et froides, Some Say I So Say Light fait d'ailleurs beaucoup penser aux débuts de ce dernier (les albums Maxinquaye et Pre-Millenium Tension). 

    Notre note? 4 sur 5

    Par Julien Carette