Veence Hanao, la rappeur qui ose dire "je t'aime"...

Quatre mois après un passage très remarqué aux Nuits et une prestation épique au BSF (tout juste sorti de l'hosto, suite à une intoxication aux raisons secs quelques heures auparavant...), Veence Hanao était de retour au Bota, cette fois en tête d'affiche de la Nuit du Soir. Si Veence avait fait de la variété, il aurait certainement eu la plume d'un Bashung. S'il avait été écrivain, le spleen de Baudelaire lui aurait été comme un gant. Mais voilà, Vince fait du hip-hop et a tout simplement sorti le plus bel album belge de ces derniers mois. Jeudi, malgré l'heure tardive et à la veille d'une prestation hors-frontières à Metz, il a assuré avec une clasVeence.jpgse folle. "Chasse et Pêche", "Mickey Mouse" "Kick, Snare, Bien" ou "Faut bien qu'ils brillent" sont des petits bijoux d'écriture noire et introspective. Et même quand, batte de base-ball à la main, il parle de "violence", il arrive à le faire à des années-lumière des clichés inhérents au rap. Et si en plus, il parvient même à placer, par-ci par là, un "je t'aime" bien envoyé, sur un flow parfait... Classe, rien de plus.

< Christophe Van Impe

Les commentaires sont fermés.