APPLAUSE, l'attente s'annonce interminable

Le Café Belga, place Flagey, un samedi soir. Le microcosme du rock bruxellois s'y est donné rendez-vous. Dans un coin des membres des Vismets, dans l'autre Dan Miller guitariste de Ann Harbor et même une moitié de Puggy en fin de soirée, de retour d'un concert à l'Eden de Charleroi. Tous sont là pour célébrer le grand retour d'APPLAUSE, sans doute le groupe le plus sous-estimé de la scène belge. Et c'est peu dire qu'ils nous ont manqué depuis "Where It All Began" (2011). applause.jpg

Ce soir, c'est la sortie de la première partie d'"Acids". Un deuxième album, qui sortira en trois volets. Trois disques pour trois saisons, histoire de marquer le coup en 2014. Et le plus frustrant à l'écoute du premier, c'est qu'on n'a jamais autant eu envie que le printemps pousse un coup sur l'accélérateur et arrête de nous enquiquiner avec ses mièvreries, afin de pouvoir découvrirapplause2.jpg les deux autres. Car les quatre titres qu'APPLAUSE vient de nous sortir sont tous monstrueux. Avec "Wasted Town", "Sorry", "Gonna Take You Long" et "In & out", APPLAUSE a étendu toute sa palette. Celle d'un groupe rock capable de vous faire bouger votre popotin mais aussi de vous émouvoir ou de vous mettre sous haute tension. 

Samedi soir au Belga, le Français Nicolas Ly et ses acolytes belges n'ont pas été avares. Sur cette scène qui a jadis accueilli Moby, Julien Doré, les Vismets et Jake Bugg, ce sont quinze titres qui ont été balancé gracieusement aux fans. Les nouveaux évidemment, mais aussi le meilleur du précédent comme "Black Sand" ou l'épileptique "Witches". Nicolas Ly, avec sa voix à la Jeff Buckley, a toujours ce charisme hypnotique. Pas étonnant quand on sait que le garçon excelle également dans le milieu du cinéma. Et dire que maintenant il va falloir attendre août pour la suite. L'été sera long...

> Christophe Van Impe

Les commentaires sont fermés.