Thibet, à l'assaut des sommets

Il y avait du beau monde au Beursschouwburg, jeudi soir pour le concert de Thibet. De Soldout à Marc De Backer (Mongolito, et ayant eu sa petite notoriété dans les nineties avec les Ricains de Dog Eat Dog), tous s'étaient retrouvés sur le toit de l'établissement très hype de la rue Antoine Dansaert pour la release party de "Vision & Certitude", qui fait suite à un premier EP sorti en février 2013. Sur scène, les têtes ne sont pas inconnues non plus. Gregory VThibet.jpgan Damme, le chanteur, a jadis officié dans Guilty Brothers Experience. Et le claviériste n'est autre qu'un des membres de Montevideo.

Le concert de jeudi n'a fait que confirmer l'impression laissée au Propulse Festival il y a quelques semaines. Celle d'un groupe aussi fascinant que le pays dont il porte le nom, orthographié à la manière des orientalistes français du 19e siècle. Une musique qui vous prend aux tripes durant les parties plus nerveuses. Mais qui parvient aussi à vous transporter, notamment avec ce sublime et épique "Fountain of Joy", joué pendant plus de dix minutes en clôture de set. On est très loin du canevas d'une scène rock belge grand public souvent trop formatée. Comme Moaning Cities, Thibet décide de prendre la contre-allée. Et ce n'est pas pour nous déplaire...

> Christophe Van Impe


Les commentaires sont fermés.