Richard Reed Parry (Arcade Fire) sera de passage au Bota, avec le London Contemporary Orchestra

 

On connaissait déjà l’amour incommensurable que Richard Reed Parry portait à la musique, mais là, avec «Music for Heart and Breath», sorti sur le mythique Deutsche Grammophon, on assiste à une réelle déclaration à cœur (et poumons) ouvert…

Délaissant, encore une fois l’espace d’un album (son premier en solo), sa formation originelle Arcade Fire, le multi-instrumentiste touche-à-tout s’essaie en compositeur néo-classique sur un projet de musique organique où les battements de cœur et la respiration des musiciens prennent une place centrale.

Celui que l’on a déjà vu déambuler au sein de formations à la renommée certaine (The Unicorns, Bell Orchestre, The National, Islands), s’entoure une nouvelle fois d’un casting de rêve. C’est en compagnie des frères Dessner (tiens, tiens !), du Kronos Quartet et de Nico Mulhy (compositeur américain que l’on a vu bosser aussi bien avec Philip Glass, Björk que Grizzly Bear ou Anthony and the Johnsons), que le Canadien a dessiné de sa main de maître ces peintures anatomico-comtemporaines.

Pour cette présentation exceptionnelle sur la scène de l’Orangerie, Richard Reed Parry sera accompagné du London Contemporary Orchestra, qui a déjà pu collaborer avec Jonny Greenwood, Foals, Matmos ou encore Jimmy Page.


Les commentaires sont fermés.