L'échauffement parfait d'Oscar And The Wolf à la Rockhal

223671.jpgLa Rockhal à Esch-sur-Alzette s’est agrandie ce jeudi. Pas physiquement, le bâtiment situé en plein cœur de la zone industrielle de Belval étant resté le même. Mais bien fonctionnellement, puisqu’un nouvel espace a été inauguré. Baptisé "The Floor", celui-ci  possède sa jolie petite scène et un bar élégant. Le tout pour un résultat plutôt stylé qui n’est sans rappeler l’ambiance et la chaleur de certains Clubs. Le tout aussi pour une capacité d'accueil allant jusqu'à 200 personnes.  Bref, le complément idéal aux deux salles principales du complexe mais aussi au Rockhal café, qui accueille chaque mois des concerts gratuits qui valent toujours le détour (on y a vu Balthazar, Sylvan Esso, …).

Jennifer Lopez et "Freed From Desire"

Ce jeudi, c’est le groupe belge Oscar And The Wolf qui a essuyé les plâtres avec sa musique électro-pop plutôt calme. Enfin, ça, c’est surtout sur leur premier album complet sorti voici quelques mois et qui marche fort par chez nous: Entity. Car en live, le côté dansant du quatuor néerlandophone prend vite le dessus. Avec en vedette, Max Colombie, un chanteur à la voix simplement surnaturelle. Entre petits déhanchés, moulinets avec les bras et un ensemble pantalon de training - t-shirt doré du meilleur effet, le beau-fils de l’ancien footballeur (et aujourd’hui entraîneur) Franky Vercauteren a assuré le show. Tout l’album Entity y est passé (ou presque), dont forcément les tubes « Princes » et « Strange Entity ».  Mais on n’oubliera pas non plus l’insertion d’un petit bout du « Jenny From The Block » de Jennifer Lopez ou une reprise très réussie de … « Freed from Desire ». Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien du tube électro dansant des années 90 de la chanteuse italienne Gala. Bref, jeudi soir, on n’était pas loin de l’échauffement parfait avant la grand-messe prévue ce vendredi à l’Ancienne Belgique. Un concert complet depuis belle lurette...  

 

Les commentaires sont fermés.