Nicola Testa, un feu d'artifices à la Rotonde

Un album, ça vous change décidément un artiste. Il y a exactement un an, nous avions découvert Nicola Testa dans le cadre exigu et intimiste du Brass, alors qu'il n'avait encore que son EP sous le bras et que le rythmique de "Koko" commençait seulement à nous faire trémousser. Mais, depuis il y a P1560959.jpgeu le Prix du Public aux Octaves de la Musique, et une présence accrue dans les médias. Du coup, vendredi soir, c'est à la maison, dans une Rotonde archi sold out et surchauffée, qu'il se produisait. Les demandes ont été telles qu'il aurait même pu remplir l'Orangerie sans trop de problèmes. Dans le public, pas mal de personnes n'ayant encore jamais mis les pieds au Bota ou même à un concert. Preuve que le passage en radios, et la qualité de l'album évidemment, font déjà leur petit effet. Que ceux qui n'ont pu se rendre à la Rotonde se rassurent, Nico sera certainement de retour dans un grand festival de la capitale cet été, et sans doute en salles à la DSC_0401.jpgrentrée.

Beaucoup l'avaient découvert en première partie de Christine and the Queens à l'Orangerie l'automne dernier. Mais cette fois, il était de retour avec son propre show, sur lequel il travaillait minutieusement depuis des mois et face à un public acquis à sa cause. Il avait promis quelque chose de lumineux, et il a tenu parole. A commencer par son t-shirt qui, blanc au départ, s'est progressivement paré par magie de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.

L'ambiance est à la fête, Nico ne peut cacher son bonheur. Et quand il s'installe au piano, se donnant des airs de Martin Gore, il s'excuse presque de devoir interpréter une chanson triste. Le laser, positionné derrière la batterie, donne à la salle des allures de boîte de nuit. Bien décidé à offrir un concert dense, il propose même un morceau inédit. Il s'amuse comme un gamin. Tellement enthousiaste qu'il en fait tomber son boîtier et débranche par mégarde son micro, sans que ça ne le désarçonne. Après 1h30, il s'en va sur "No More Rainbows". Non, il n'y en aura pour ce soir, mais il reviendra très vite...DSC_0627.jpg

> La setlist: 1. "Mellotron Skies", 2. "World", 3. "Cells", 3. "Land of Glass", 4. "Violet", 5. "Platoon", 6. "Lost & Found", 7. "Home", 8. "Koko", 9. "The Letter", 10. "Look", 11. "Sour", 12. "Rainbow". Rappel: 13. "No More Rainbows" et 14. "F.M.".

> Christophe Van Impe

> Photos de Lara Herbinia

Commentaires

  • BRAVO Nicolas ! un mini concert pour le 02 mai, n'est ce pas !
    patricia

    ta cousine, pas ta maman !

Les commentaires sont fermés.