- Page 2

  • #10 de nos albums de 2014: Christine and the Queens avec Chaleur Humaine

    christine and the queens,chaleur humaineOn connaissait la "Reine Christine" Ockrent, il faut maintenant compter avec Héloïse Letissier et son pseudonyme qui n'arrête pas de faire la "une" de la presse musicale. Et comme la Belge derrière son bureau du journal télévisé, la Nantaise assure sec. Son premier album et ses performances scéniques lui ont attribué le statut de "Révélation 2014" ET de "star de 2015". Les chansons sont chaudes, ingénieuses, pétillantes, tortueuses ou tout à la fois, mais simplement belles. De la chaleur humaine à une période de l'année où on en a le plus besoin. >Philippe Sadre


  • #11 de nos albums de 2014: Lykke Li avec I Never Learn

    Lykke_Li_-_I_Never_Learn.pngL'Histoire avec un grand "H" a connu beaucoup de malentendus célèbres, également sur le plan musical. Ces dernières années, Lykke Li s'est fait un nom avec "I Follow Rivers", mais le remix de notre compatriote The Magician (et ce n'était pas la seule reprise) était autrement plus festif que la version originale de la Suédoise. Et il n'est toujours pas question de grand hymne dance-floor sur son troisième album, le très personnel "I Never Learn". Articulées autour de sa séparation amoureuse, ses chansons nous emmènent dans son monde un peu torturé et fort mélancolique. De la pop sans artifice électronique qui nous a touché au coeur. >Ph.S.


  • #12 de nos albums de 2014: Benjamin Booker avec Benjamin Booker

    album-art.jpgBenjamin Booker est un jeune rockeur de la Nouvelle-Orléans dont le premier album (baptisé sobrement Benjamin Booker) nous a accompagnés de nombreuses semaines à la rentrée. Son son blues-rock est chaud comme la braise, rêche comme la peau d'un croco du Bayou et qu'il arrache comme de l'alcool frelaté.

    Jack White ne s'y est pas trompé et l'a pris avec lui en tournée. Si vous aviez encore besoin d'une raison pour écouter l'album de ce gamin, vous l'avez désormais...

  • dEUS, la nostalgie dans ce qu'elle a de plus beau

    Putain 20 ans... C'est en 1994 que "Worst Case Scenario" débarquait dans les bacs, suivi de l'improbable et bizarroïde EP "My Sister = My Clock". A l'époque, nous avions les cheveux longs, prêt à plonger dans l'océan du rock n' roll. Avec le recul, c'était plus qu'une simple sortie d'album. Ce jour-là, la Belgique s'était enfin trouvée une place de choix sur la carte mondiale du rock alternatif. Qu'ils soient anglo-saxons ou français, nombreux sont les artistes à se revendiquer de dEUS encore aujourd'hui. Sans "Worst Case Scenario", qu'on a écouté jusqu'à l'usure, il n'y aurait peut-être jamais eu ensuite de Girls in Hawaii ou de BRNS.

    Des souvenirs de concerts mémorables 0073145240452_600.jpgavec dEUS, on en a en pagaille. Depuis l'ouverture de leur premier Werchter, vêtus de robes. Ou encore lors d'une prestation somptueuse pour la réouverture de l'Ancienne Belgique. Deux ans après "Worst Case Scenario", on avait frissonné sur les mélodies désarmantes de "Serpentine" et de "Gimme the Heat" issus de "In a bar, under the sea". Le parfait "The Ideal Crash" nous avait ensuite achevés. C'est leur dernier chef-d'oeuvre en date.

    Pour célébrer ces vingt ans d'existence, les Anversois ont investi le Cirque Royal trois soirs de suite. Nous y étions vendredi. Au beau milieu d'un set de deux heures, Tom Barman et sa bande ont ressorti des tiroirs des morceaux qu'on craignait ne plus jamais entendre comme "Right as Rain", "Morticia Chair" ou "Via". Alors lui, Stef Kamil Carlens et Rudy Trouvé ne sont plus là. Mais avec Mauro Pawlowski (ex Evil Supertars), le groupe s'est trouvé une nouvelle jeunesse. Même les morceaux récents parviennent à se faire une place au soleil dans cette setlist. Une setlist qui, en 20 ans, n'avait sans doute jamais été aussi parfaite...

    > Christophe Van Impe

  • #13 de nos albums de 2014: Oscar And The Wolf avec Entity

    oscar and the wolf,entityMax Colombie et les siens n'auront certainement pas assez de leurs propres yeux pour parcourir tous les classements de fin d'année où leur excellent premier "full album" est présent. Rien d'étonnant tant les louanges ont fusé au fil des singles et des prestations "live", qui peuvent encore être perfectibles toutefois. Mais on parle bien du CD "Entity" ici, dont on retrouve le brillant de la couverture dans ses chansons entraînantes et lancinantes. Max a de l'ambition à revendre et veut encore ouvrir de nouvelles portes à l'étranger dans les prochains mois, c'est tout ce qu'on lui souhaite. >Philippe Sadre


  • Le jeune et talentueux Curtis Harding passera chez nous

    curtis harding,ancienne belgique,exit07,atelierParmis les artistes dont on attend beaucoup en 2015, il y a celui de Curtis Harding. Cet Américain dont la musique oscille entre rock et soul publiera début de l'année prochaine un premier album qu'on attend avec impatience.

    Il sera aussi de passage par chez nous un peu plus tard: à l'Ancienne Belgique  le 23 février et au Exit07 à Luxembourg (organisé par l'Atelier) le 8 mars. 

  • #14 de nos albums de 2014: Fauve ≠ avec Vieux Frères - Partie 1

    fauve ≠,vieux frères partie 1Le "collectif" Fauve. Avec le sigle "corp" derrière. Des Français qui parlent de leur propre vie, de celles des autres et de l'interaction entre les deux. Les sujets et les réflexions s'entremêlent dans un "spoken word" mi-plaintif mi-revendicatif, qui sert d'exutoire. Et en effet, on se retrouvera toujours derrière l'une ou l'autre phrase crachée par le groupe. La discrétion concernant ses membres et la fureur qui sort des concerts sont d'autres points intéressants de ce concept qui a fait du bruit en 2014. Et qui remettra le couvert en 2015 avec la sortie de la 2e partie. La famille est déjà remontée comme une arbalète et d'ailleurs... nique sa mère l'arbalète! >Ph.S.


  • La finale du Concours Circuit, c'est ce samedi au Bota!

     

    Ils ne sont plus que cinq à pouvoir espérer se voir attribuer le titre de vainqueur. Lors de la finale de l’édition 2014 du Concours Circuit ce samedi 20 décembre, ces groupes se succéderont sur les scènes du Botanique. Le jury devra choisir un seul gagnant mais de nombreux autres prix sont susceptibles d’être attribués ce soir là à l’ensemble des finalistes.

    Ils étaient au départ plus de 250 à espérer atteindre ce stade. Après les écoutes à l’aveugle, les éliminatoires et les demi-finales, ils ne sont aujourd'hui plus que 5 à se donner rendez-vous le 20 décembre au Botanique. Ces finalistes se succèderont en alternance sur la scène de la Rotonde et de l’Orangerie, pour livrer une performance de 30 minutes. Leur but : convaincre un jury de professionnels qui devra les départager et attribuer à l’un d’entre eux le titre de vainqueur de l’édition 2014. La tache ne sera pas facile: de l’avis général des différents jurys, le niveau des finalistes cette année est particulièrement élevé en qualité. 

    Le gagnant de cette édition rejoindra ainsi le palmarès du Concours Circuit aux côtés d’artistes tels que Billions of Comrades, Kiss & Drive, Malibu Stacy, Hollywood Porn Stars, Sharko… Il fera ainsi partie des nombreux groupes à bénéficier depuis plus de 20 ans des conseils et de l’accompagnement de l’Asbl Court-Circuit en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Lors de la finale, tous les groupes sont susceptibles de remporter un ou plusieurs prix. A la clé, il y aura, entre autres un montant de 2000€ offert par la Fédération Wallonie-Bruxelles au premier prix et de 1000€ au deuxième prix, des séances d’enregistrement studio ainsi que de nombreux prix coup de coeur qui comprennent notamment une programmation à l'affiche des plus grands festivals (Dour, Les Aralunaires, Les Ardentes, ...) ainsi qu'une tournée dans les salles du Club Plasma, du coaching personnalisé ou bien encore l'enregistrement d'une session "Bruxelles Ma Belle".

    Au-delà des récompenses reçues par les finalistes, le Concours Circuit représente en soi une formidable opportunité pour les groupes de mettre en avant leur projet vis à vis du public, de la presse ou encore du monde professionnel. Des éliminatoires à la finale, tous les participants ont été confrontés à la réalité du terrain : prester face à un public mais aussi face à un jury de professionnels, rencontrer des bookers, des organisateurs de concerts, des responsables de label,… Ce sont autant d’occasions qu’ont les artistes pour accumuler de l’expérience et professionnaliser leur projet. Une chose est sûre pour ces groupes, l'aventure ne fait que commencer! 

     

     

    ~ Informations pratiques ~
    Samedi 20 décembre au Botanique (236 rue Royale, 1210 Saint-Josse-ten-Noode)
    Ouverture des portes : 19h30 - Début des concerts : 20h
    Ordre de passage défini par tirage au sort
    Tickets : 6€ (Botacarte) – 9€ (prévente) – 12€ (sur place)
    www.botanique.be
    02/218.37.32

    ~ Sur le web ~

    www.concourscircuit.be

         

     


     
    LES CINQ FINALISTES DU CONCOURS CIRCUIT

    ALASKA GOLD RUSH (Bruxelles)
    FOREST BATH (Bruxelles)
    MAMBO (Liège)
    MAW/SIT/SII (Braine l’Alleud)
    THYSELF (Namur)


    ALASKA GOLD RUSH

     

    Alaska Gold Rush est l’histoire de deux chercheurs d’or qui ont troqué leur pelle et pioche pour une guitare et un set de batterie. Depuis les terres perdues du Delta du Mississippi jusqu’aux plaines désertiques du Nouveau-Mexique, ils créent leur musique comme autant de villes fantômes. Leur premier EP « Pilot Village Midnight » leur permet de décrocher de belles dates notamment au Botanique et au Belvédère, ainsi qu’une participation à la Nuit Belge 2014. En juin, le groupe remporte le tremplin Verdur Rock et gagne son ticket pour l’édition 2015.

    Genres : Folk – Rock – Roots

    Influences : La musique américaine qui sent la poussière, du blues des années 20 de Son House au country blues contemporain à la Robert Belfour, en passant par le rock'n'roll de Jerry Lee Lewis, la folk de Ramblin’ Jack Elliott ou le songwriting de Bob Dylan.

    Membres : Renaud Ledru (Guitare/Chant) – Alexandre De Bueger (batterie)

    Ep : Pilot Village Midnight- février 2013

    Concert : En première partie de The Wave Pictures à l’Atelier 210 le 12 décembre à Bruxelles

    www.facebook.com/alaskagoldrushmusic

     


    FOREST BATH

     

    Forest Bath est un projet de l’illustratrice Joanna Lorho. Après de nombreuses années au conservatoire, elle continue la musique pendant ses études d’art et compose une série de morceaux au piano et au chant. C’est au cours d’une soirée « carte blanche » au Théâtre de la Vie en juin 2012 que le projet sort de sa confidentialité. Parfois le projet s’enrichit d’un violoncelliste et/ou d’un batteur. D’autres concerts ont eu lieu depuis dans différents lieux alternatifs de Bruxelles.

    Genres : Folk indé

    Influences : Anthony & the Johnsons, Joanna Newsom, Jana Hunter, Baby Dee,…

    Membres : Joanna Lorho (piano/voix) – Corentin Dellicour (violoncelle)

     


    MAMBO

     

    Bien que son nom soit évocateur, Mambo n’est pas une revue érotique mais bien un des nouveaux projets du collectif Honest House. Il s’agit d’un quatuor instrumental dont les membres ont fait leurs gammes au sein de Volt Voice, Casse Brique et Frank Shinobi.  Le sémillant docteur Mambo opère dans un registre math-rock plutôt groovy, qui lorgne du côté de Redneck Manifesto et d’ Honey for Petzi en éludant la redite. Le LP Bertier sorti en décembre 2013 propose 10 titres directs et variés !

    Genres : Math-rock (instrumental)

    Influences : Redneck Manifesto, Honey for Petzy, Mutiny on the Bounty

    Membres : Julien Conti (guitare), Matthieu Charray (guitare), Thomas Dardenne (basse), Fabian Georges (batterie)

    Ep : Ep Bertier – décembre 2013

    www.facebook.com/mambobertier

     


    MAW//SITT//SII

     

    Efficace mélange de rock alternatif aux velléités expérimentales et de post-rock, MAW//SITT//SII s’appuie sur une rythmique résolument imaginative et ses envolées explosives pour tisser sa toile. Percussions hypnotiques et tribales comme dans un rêve pulvérisé, guitares fluides et magnétiques, basse tripante, tortueuse et télépathique, et voix scandées ou éthérées constituent l’essence de MAW//SITT//SII… Entre étreintes et collisions, Maw//Sitt//Sii sort un premier E.P. intense et cathartique, à l’image de leurs prestations scéniques frénétiques…

     
    Genres : Alternatif
     
    Influences : Liars, Battles, The Flaming Lips
     
    Membres : Emmanuel Coenen (Guitare/claviers/percussions/choeurs) - Nicolas Pierson (Basse/claviers/percussions/chœurs) - Alexandre De Bueger (Batterie) - Christophe Willems (Chant).
     
    Concert : Le 28 novembre au Live Club à Liège
     
     

    THYSELF

     

    Thyself résulte de la rencontre de quatre jeunes ingénieurs du son. Tantôt sobre et sage, tantôt brutal, le quatuor originaire de Namur propose un rock alternatif où la douceur et la recherche des arrangements se marient avec la violence et l’authenticité des compositions. En résulte une ambiance organique, brute, mais offrant néanmoins la possibilité de s’envoler.

    Genres : Rock Alternatif
     
    Influences : Radiohead, Portishead, James Blake, Archive, Alice in Chains, Queens of the Stone Age,…
     
    Membres : Florestan Thiry (Chant lead/Guitare) - Benoit Petit (Guitare) - Ulysse Wautier (Batterie/Chant) - Lucas Serruya (Basse/Chant).
     
    Concert : Le 28 novembre au Live Club à Liège
     
     
  • Lenny Kravitz à Rock Werchter

    10388200_10152888878130699_3704625528915860442_n.jpgAprès une période moins réussie, Lenny Kravitz semble à nouveau sur la route pour les sommets. Comme en témoignent ces derniers concerts à Bruxelles ou Luxembourg. Du coup, le musicien américain sera aussi à Rock Werchter cet été. Le samedi 27 juin. 

  • #15 de nos albums de 2014: Caribou avec Our Love

    Caribou-Our-Love.jpgAprès des années passées dans l'ombre à sortir des disques confidentiels qui faisaient le plaisir des têtes chercheuses toujours à l'affût de nouveautés musicales, le Canadien Daniel V. Snaith a connu le succès avec son projet Caribou en 2010 avec Swim. Du coup, le successeur de ce dernier, Our Love, faisait partie des albums les plus attendus de 2014. Et il n'a pas déçu. 

    Car malgré une musique électro par moments totalement expérimentale, Caribou a produit un disque très accessible où les mélodies font mouches à chaque fois. Des morceaux tels que "Can't Do Without You" ou "Our Love" sont même parmi les plus accrocheurs de 2014. A consommer sans modération.