rockhal - Page 7

  • Ozark Heny à la Rockhal le samedi 5 octobre

    ozark-henry.jpgLe chanteur belge Ozark Henry (qui vient de publier Stay Gold, un nouveau disque) sera à la Rockhal à Esch-sur-Alzette le 5 octobre prochain.

  • Cascadeur sera en concert à Luxembourg le 19 septembre

    Cascadeur.jpgL'artiste français Cascadeur, qui sortira son deuxième album en août, sera dans la foulée en concert à la Rockhal à Esch (Grand-Duché). Sa venue est programmée pour le 19 septembre.

  • Vanessa Paradis à la Rockhal le 12 décembre

    941426_10200418131350644_1752095213_n.jpgLa belle Vanessa est de retour avec un nouvel album et forcément une tournée. Celle-ci fera étape au Grand-Duché, à la Rockhal, le 12 décembre prochain. 

  • Texas sera à la Rockhal le 3 novembre

    Texas.jpgTexas sortira un nouvel album dans quelques jours. Celui-ci  coïncide avec les 25 ans du groupe.

    Les Ecossais prendront la route également dans la foulée. Une date est déjà prévue à Ciney lors du Tempo Festival le 31 août et le 28 octobre à l'AB à Bruxelles. Mais Sharleen Spiteri et son band seront également à la Rockhal à Esch au Grand-Duché le 3 novembre. 

  • Les incroyables Canadiens de Suuns dans un petit club à Luxembourg début juillet, Ane Brun à la Rockhal en octobre

    Suuns.jpgLa Rockal, salle bien connue au Grand-Duché, vient d'annoncer trois concerts :

    - les incroyables Canadiens de Suuns (dont on vous avait parlé ici) seront à deux pas de chez nous le 2 juillet. Pas à la Rockhal mais dans le petit club du centre ville de Luxembourg, le Exit 07.

    - Amanda Palmer sera le 8 juillet à la Rockhal.

    - le Norvégienne Ane Brun y sera, elle, le 16 octobre.

  • Beach House, du grand art

    IMG_0986.JPGBeach House est un des groupes des plus cotés au niveau de la scène indépendante américaine mais ses passages dans nos contrées sont assez rares. Ce jeudi, le duo originaire de Baltimore était pour la première fois en concert au Luxembourg. Et les personnes présentes dans le Club de la Rockhal s’en souviendront. Sur scène, Victoria Legrand (chant et clavier) et Alex Scally (guitare), accompagnés d’un batteur,  transforment la dream pop  de leurs (magnifiques) albums en une sorte de shoegazing où se multiplient les nappes de synthé et de guitares. Les morceaux sont à la fois semblables aux originaux et très différents. A l’image d’un final grandiose, sur la chanson Irene. Du grand art !