Sudpop - Page 2

  • Un cadeau parfait offert par Coverballs All Stars

    Après avoir notamment signé des terribles reprises destroy de "L'Amour à la plage" ou "Je ne suis pas un héros", les Belges de Coverballs s'attaquent à un calibre de niveau mondial: "We Are The World", une des chansons les plus charismatiques de matière de sensibilisation pour une bonne cause.

    coverbaalq.jpgNicolas Scamardi, le leader du groupe, a réuni autour de lui une quarantaine d'artistes belges ascendant rock bien entendu. Parmi eux, citons en vrac Romano Nervoso, Bineta Saware (Dario Mars and the guillotines), Cédric Gervy, Mister Cover ou PPZ30.

    Pas question toutefois de récolter des fonds pour un but précis, mais simplement "de donner un élan de générosité aux gens (...), l'occasion de véhiculer les valeurs de la scène rock et de rendre hommage à ce monument de la chanson dans une nouvelle version bien rock."

    Et vous ne devez pas attendre sa sortie officielle le 25 décembre pour apprécier le résultat, allez-y maintenant, c'est cadeau!

  • "Scared Of You", le nouvel album de Laura Imbruglia

    Cinq ans après avoir mis la musique entre parenthèses, le temps notamment de monter le show télé "Amateur Hour" (mêlant sketches, interviews et musique), Laura Imbruglia revient à ses premières amours.

    lauraimbruglia.png

    Avec sa recette à elle: la vie de tous les jours passée au crible de son oeil malicieux. L'Australienne excelle dans ses chansons évoquant la vie de tous les jours, parfois désabusées, parfois délirantes, mais toujours sincères. Cette description vous fait penser à Courtney Barnett? Des affinités existent, les deux se retrouvant d'ailleurs plusieurs fois sur la même affiche.

    Son nouvel effort studio "Scared Of You" sortira dans le courant de 2019, soit treize ans après son premier album éponyme. Et à la vue/l'écoute des deux premières chansons (voir ci-dessous) elle n'a rien perdu de ce qui fait son charme, ni de ses vidéos qui sentent bon le délire entre potes pendant le tournage

    Pour mener ce projet à bien, un crowfunding prendra fin dans une semaine. Si vous voulez faire le malin avec votre facteur et recevoir un colis de Down Under ou simplement encourager le travail d'une artiste qui vit de ses passions, il y a moyen de participer ici.

  • Du belge dans nos oreilles

    Deux tranches de douceur et de bonne humeur autour d'une bombe: on voulait vous parler de quelques chansons qui passent dans le poste ces derniers jours.

     

    The Lighthouse est un groupe pop louvaniste, vainqueur en compagnie de Kai Wen et de Tamino du concours "De Nieuwe Lichting" de Studio Brussel en 2017. Depuis, les singles et de nombreux concerts se sont succédés (AB, Pukkelpop, Sziget Festival) pour arriver à "Catch Fire", annonciateur d'un premier album décrivant une relation entre deux personnes et les différents niveaux de cette relation.

    Autre artiste qui sortira son premier LP solo, puisqu'on le connaît déjà avec Stikstof, l'un des groupes les plus intéressants de la scène belge: Zwangere Guy. Ou Gorik Van Oudheusden dans la vraie vie, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit: avec "Gorik Pt.1", le Bruxellois règle durement des comptes très personnels, faisant même passer "Défaite de famille" pour une sitcom familiale US des années 80's.

    Pour terminer en douceur, le Liégeois François Bijou nous a pondu un clip décalé pour accompagner son single "Les mains baladeuses". Il organise un crowdfunding pour "l'enregistrement studio d'un chef-d'oeuvre pop en français", soit... un premier EP avec six chansons au printemps 2019. Et entretemps, il se "mariera avec son orchestre" lors d'un concert le 16 décembre prochain dans un magasin de robes de mariée à Lidje.

     

     

     

  • The Sore Losers sont de retour avec "Gracias Señor"

    Deux ans après un "Skydogs" qui leur a bien ouvert les portes vers l'étranger, The Sore Losers sortent aujourd'hui "Gracias Señor", leur quatrième album.

    the sore losers, gracias senor ,botanique

     

    Ca va crescendo pour les rockeurs limbourgeois depuis leur deuxième place au Humo Rock Rally en 2010: un album enregistré dans la foulée, des premiers singles ("Beyond Repair", "Don't Know Nothing", "Tripper") et une visibilité accrue.

    Leurs passages sur Canal+ et aux USA en 2016 ont en effet augmenté la popularité d'un groupe qui a toujours gardé les pieds sur terre. Et au plancher sur scène, tant leurs prestations passionnées ont conquis de nombreux publics.

    Place à "Gracias Señor" et au single "Dark Ride", parfait accompagnateur de nos nuits blanches depuis quelques temps avec son refrain en forme de bulle transpercée par un riff de guitare. Le nom de Mick Jagger vient rapidement à l'esprit, mais The Sore Losers a toujours eu la capacité à nous offrir le meilleur de leurs nombreuses influences rock. De bien beaux gagnants.

     

  • "2", le nouvel album de Bazart

    Deux ans après avoir squatté toutes les ondes (et les scènes) du nord du pays, Bazart revient avec le fameux deuxième album dont on parle tant. Bin on en parle alors.

    Un premier album "Echo" en 2016 disque de platine, un trio AB-Lotto Arena-Sportpaleis en folie complet et des singles ("Tunnels, "Goud", "Chaos") qui sont entrés dans la tête: pas mal pour de la musique indiepop un peu mélancolique in het Nederlands.

    BAZART - 2.jpg

    Il y a bien entendu les allergiques à la langue de Vondel, mais pour les autres on retrouve sur ce deuxième album les mêmes ingrédients qui ont "fait" Bazart. Moins de gros singles peut-être (le premier extrait est ci-dessous), mais plus de directions empruntées, comme le très soul "Het Doet Me Toch Iets".

    Sans oublier deux collaborations: une avec la chanteuse néerlandaise Eefje de Visser et une ("Niet Te Dichtbij / Côte à Côte") avec le maître Baloji, qui écrivait en août dernier sur son compte Twitter: "Je ne fais pas beaucoup de duos, mais pour cette chanson c'était évident. Ces gars brillent!".

    Première grosse étape pour "2" le 20 octobre prochain, dans un Sportpaleis qui se remplit gentiment. Y'a aussi un documentaire sur VTM ce soir à 22h25, si ça vous dit. 

     

     

     

     

     

     

  • Une date de sortie et un single pour le premier album de Tamino

    Le premier album de l'Anversois Tamino constitue un des sorties les plus attendues de l'année, mais il manquait un peu de concret. On a maintenant unnom, une date et un nouvel extrait!

    Après deux EP fort remarqués, le prince Tamino est prêt pour sa prestation de serment. Elle aura pour nom "Amir" (de Tamino-Amir, son prénom) et se déroulera le 19 octobre 2018.

    Une annonce effectuée ce matin sur les ondes de Studio Brussel, avec la découverte du nouveau single "Persephone", une des pistes qui accompagnera entre autres "Habibi" et "Indigo Night". La vidéo ci-dessous a été réalisée par Ramy Moharam Fouad, le frère de Tamino.

    Il continuera d'apparaître sur de nombreuses scènes européennes avant un triptyque à l'Ancienne Belgique les 29/11, 30/11 et 01/12 prochains. Seule la date de décembre n'affiche pas complet.

     

  • "Hard Time Loving You", la nouvelle chanson de Float Fall

    Parler de "grand retour" pour un groupe dont les membres ont tout juste passé l'âge d'acheter un Go Pass, ça fait bizarre. C'est pourtant la sensation qui règne avec "Hard Time Loving You", la nouvelle chanson de Float Fall, cinq ans après la pépite "Someday".

    floatfall.jpg

    Une découverte aérienne qui avait tout de suite attiré l'oreille. L'aventure américaine qui s'ensuivit se termina en rupture avec leur label, sans aucune sortie malgré leur travail en studio. Frustrant pour Rozanne Descheemaeker et Ruben Lefever évidemment, mais également pour les premiers fans. Ceux "de la radio" et ceux qui avaient assisté à des concerts montrant tout leur potentiel, du Club du Pukkelpop au kiosque du Parc Royal de Bruxelles, pendant les Feeërieën.

    Cette attente est donc terminée aujourd'hui avec ce "Hard Time Loving You", un morceau dont le côté pop "moderne" est indéniable, avec les ingrédients qui avaient donné un goût si particulier à leurs débuts. Une bonne nouvelle qui, espérons-le, en amènera d'autres dans le futur.

     

  • Bruxelles Ma Belle - Girls in Hawaii

    La nouvelle vidéo mise en ligne par "Bruxelles Ma Belle" cette semaine est une véritable perle.

    Il y a déjà peu de chances de se tromper quand on mise sur les Girls in Hawaii pour sublimer des coins de la capitale. La Gare Centrale, son hall de marbre, ses escaliers et son monument aux soldats sont déjà familiers mais se révèlent sous un autre visage dans cette vidéo tournée pendant la fermeture de la gare, entre 1h et 3h. De quoi donner envie de prendre le train la nuit...

     

  • Concert - Wolf Alice + The Magic Gang (Botanique, 28/10/17)

    IMG_4904.JPGPetit samedi soir muscial tranquilou, avec du choix au sein même du Botanique. On croise en effet dans le métro un pote qui va lui voir Cabbage, groupe anglais "post punk" au Witloof. Il reste des places, mais la notre était déjà achetée et commandée: ce sera The Magic  Gang et Wolf Alice à l'Orangerie. 

    Les quatre Anglais de The Magic Gang ont déjà sorti 3 EP's, le dernier en date début 2017, et préparent leur premier full CD. Ce dernier sera rempli de chansons agréables, plutôt légères, déjà connues ou entendues. Un petit tour de chauffe sympa en gros.

     

    fullsizeoutput_bde.jpeg

    Le groupe de quatre jeunes gens de Brighton laissait ensuite, à 21h tapantes, sa place aux quatre jeunes gens de Londres. North London même. Wolf Alice a sorti le mois dernier "Vision Of A Life", son deuxième album studio. Et de voir sa réputation scénique grimper petit à petit dans chez les fans et les chroniqueurs.

    Bel équilibre de la playlist: on commence plutôt en douceur avec "Heavenward", avant d'accélérer subitement avec "Yuk Foo" et "You're a Germ", chanson plutôt décisive. On reconnaît facilement les quelques chansons déjà entendues à la radio ou lors de longs moments de glande sur Youtube.

    IMG_4935.JPGMais, plus que les" choubidoubidou" sur "Bros", il manquait un petit quelque chose pour faire basculer le concert dans la colonne des vraies réussites. Le groupe, mené par la chanteuse et guitariste Ellie Rowsell, est à l'aise sur les morceaux plus calmes comme sur leurs brûlots, mais peut-être trop. L'absence totale d'interaction avec le public (même si certains diront que c'est mieux que d'entendre tout et n'importe quoi) donne l'impression qu'on a appuyé sur "Play" et qu'on écoute un bon "live" avec les musiciens qui apparaissent comme par magie.

    La salle composée de fans mais de pas mal de curieux également, a semblé repartir satisfaite: mission accomplie donc, c'est déjà pas si mal...

  • Vendredi = Sorties

    baxterdury.jpgOn l'avoue, on a écouté "Miami" cinq ou six fois en boucle quand le clip est apparu sur Youtube le 29 août dernier.  Faut bien dire qu'ici, on a toujours eu un faible pour Baxter Dury. La date de l'album était donc bien soulignée dans l'agenda!

    Le dandy à l'air déchu sort aujourd'hui "Prince of Tears", son 5e album solo, né des suites d'une déception sentimentale. On n'ira pas jusqu'à dire "tant mieux" bien entendu, mais on est juste content de pouvoir réentendre cette voix et cette dégaine négligées tout en restant classe. Allez hop, on la remet.

    vanjetslong.jpgDix ans après "Electric Soldier", The Van Jets sortent également leur 5e album aujourd'hui. Les Ostendais font depuis partie du paysage musical au nord du pays, avec leur rock toujours soigné. Beaucoup moins du côté wallon, là où certains artistes flamands parviennent encore à se faire entendre de manière épisodique... mais pas eux. Dommage.

    On vous conseille donc de donner une chance à ce "Future Primitives", et d'aller checker les morceaux plus anciens. Et pour profiter à l'aise de toute leur oeuvre, il y aura notamment une date à l'Ancienne Belgique le 21 décembre!

    weezerpd17.jpgEt pour terminer, "Pacific Daydreams", le 11e album de nos potes de Weezer, qui ont réjoui leurs fans belges il y a quelques jours à l'Ancienne Belgique. Ils passent les années et sont toujours bien là, même si les titres les plus anciens reviendront invariablement en premier... Toutefois, écouter au moins une fois procure parfois de belles surprises!